Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

L’Evêque de Yamoussoukro préconise une fête de Pâques sous l’angle de la foi avec son caractère spirituel
Publié le mardi 18 avril 2017  |  AIP
Comment


Yamoussoukro - L’évêque du diocèse de Yamoussoukro, Monseigneur Marcelin Yao Kouadio a demandé dimanche, aux fidèles chrétiens, lors de la célébration de la fête de Pâques, de préserver le caractère spirituel et de vivre l’événement commémorant la résurrection du Christ sous l’angle de la foi.

« Pour vous chrétiens, puisse Christ ressuscité chasser de votre vie tout esprit de nonchalance et de paresse spirituelle », a exorcisé le serviteur de Dieu, au cours de son homélie, à la cathédrale Saint-Augustin de Yamoussoukro. Pour Mgr Marcelin Yao Kouadio, la Pâques des chrétiens repose sur la passion, c'est-à-dire la souffrance, la mort et la résurrection de Jésus.

« Par conséquent, on ne peut pas célébrer Pâques chrétiennement sans faire référence à Jésus », a fait remarquer l’Evêque de Yamoussoukro, avant de regretter que "Malheureusement nous assistons à une paganisation très subtile des grandes fêtes chrétiennes, notamment Noël et Pâques".

Il a dénoncé le fait que les fêtes religieuses soient réduites à de simples manifestations socioculturelles toujours avec un côté excès de table et autres. "Fuyez donc ces séductions", a conseillé Mgr Marcelin Yao Kouadio.

L’homme de Dieu a souligné que face à un monde de plus en plus asservi au péché, à l’immoralité, aux manipulations politiques des pauvres et des masses, la violence et des guerres fratricides, le chrétien doit poser sur le monde un regard de foi, d’espérance et de charité, rechercher les réalités du ciel et s’efforcer de vivre déjà ici-bas, les fruits de l’Esprit Saint à savoir l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, et la maitrise de soi.

nam/fmo
Commentaires


Comment