Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Célébration de la Pâques 2017: les fidèles de Ste Monique invités à être des acteurs de paix
Publié le mercredi 19 avril 2017  |  Le Quotidien d’Abidjan
Religion:
© Abidjan.net par Marc-Innocent
Religion: les chrétiens catholiques participent à la messe du mercredi des cendres
Mercredi 10 Février 2016. Abidjan. Les chrétiens catholiques ont pris part, ce jour, à la messe qui marque le début du carême.
Comment


Les fidèles catholiques de la Paroisse Sainte Monique du Plateau-Dokui, à l’instar des fidèles catholiques du monde ont célébré du jeudi 13 au lundi 17 avril 2017, les festivités de la Pâques 2017.

La fête de Pâques 2017, marquant la résurrection de Jésus Christ, origine et fondement de la foi chrétienne, a été l’occasion favorable pour le père curé de la paroisse Sainte Monique du Plateau-Dokui et son équipe présbytérale, d’inviter les fidèles chrétiens de cette paroisse à la paix et à la réconciliation véritable. Profitant de la veillée pascale dans la nuit du samedi 15 avril, le père curé Tano Franck, officiant la messe, a présenté à ses fidèles les éléments qui constituent les fautes des temps actuels et qui éloignent l’Homme de son créateur. Le curé a cité entre autres éléments l’amour exagéré de l’argent qui entraîne la jeunesse ivoirienne vers des chemins tortueux et à la dérive. « Les jeunes de maintenant ne sont plus patients, ils aiment l’argent en vitesse et veulent devenir riches très vite. Ce qui les entraîne à emprunter tous les chemins tortueux proposés par l’esprit malin et ses suppôts, qui veillent au grain. A cela s’ajoutent la jalousie, la haine, la colère, le manque de pardon, l’hypocrisie, l’envie des biens d’autrui. Soyez patients et confiez tous vos projets à Dieu qui connait la finition de toute chose. Quand on est trop pressé, on arrive vite et on meurt vite », a-t-il conseillé. Avant de les inviter à être de véritables acteurs de paix et de réconciliation pour que la Côte d’Ivoire se porte mieux. « Soyez des acteurs de paix, ouvrez véritablement vos cœurs à vos prochains et pardonnez-vous sincèrement les uns les autres afin que vous soyez de véritables instruments de paix, pour le bien-être de notre Côte d’Ivoire », a-t-il prêché. A sa suite, l’aumônier des enfants de la paroisse, l’abbé Kolé Armel, a profité de la liturgie du dimanche 16 avril, dimanche de Pâques pour inviter les uns et les autres à faire mourir toutes les rancœurs et les fautes avec le Christ, en vue de faire naitre de nouvelles vertus pour une meilleure vie de chrétiens grâce à la résurrection de Jésus Christ. Ces célébrations ont été précédées de la liturgie du jeudi 13 avril (Jeudi Saint), au cours de laquelle le père curé, imitant le Christ Jésus a lavé les pieds des paroissiennes proposées par les différentes CEB de la paroisse. Le lendemain vendredi 14 avril (Vendredi Saint) a été consacré au grand chemin de croix, retraçant le parcours de Jésus Christ vers Golgotha, lieu du crâne où il a été crucifié pour le salut des fidèles. Toutes ces célébrations ont bénéficié du savoir faire de l’abbé Frédéric Nomel, aumônier des jeunes, qui a donné une touche particulière aux festivités de la Pâques, avant de célébrer hier lundi 17 avril, la liturgie du lundi de Pâques, consacrée à la rencontre de Jésus Christ ressuscité à Galilée. Profitant des textes liturgiques du jour, il a invité les fidèles à rester fermes dans leur foi et à ne laisser aucune organisation mettre en doute leur foi en la résurrection du Christ, fondement principal de la foi chrétienne. La traditionnelle activité ‘’Allons en Galilée’’, qui est un moment de partage et de réjouissance a mis fin aux festivités pascales en cette année, où la paroisse Sainte Monique du Plateau-Dokui se prépare à célébrer son jubilé d’argent (25 ans d’existence).

R.K
Commentaires


Comment