Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Projet de Distribution, Transport et Accès à l’électricité : La Côte d’Ivoire obtient un financement de la Banque mondiale d’un montant de 162 milliards de F CFA
Publié le dimanche 23 avril 2017  |  Abidjan.net
Appui
© Abidjan.net par Atapointe
Appui financier dans le secteur de l`énergie: la délégation Ivoirienne rencontre Makhtar Diop
Washington le 21 Avril 2017. La délégation Ivoirienne conduite par le premier ministre Amadou Gon Coulibaly a eu une rencontre avec M Makhtar Diop, Vice-président de la Banque mondiale Région Afrique
Comment


Le Projet de transport, Distribution et Accès à l’Electricité en Côte d’Ivoire (PTDAE) a fait l’objet de signature d’un Accord de financement ce vendredi à Washington entre la Banque mondiale et l’Etat de Côte d’Ivoire représenté pour la signature par son Ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné.

D’un montant global de 325 millions de Dollars US, soit 162 milliards FCFA, le PTDAE sera financé à 100% aux crédits facility de l’Association Internationale de Développement (IDA), du Groupe de la Banque mondiale au taux de 3% avec une maturité de 25 ans.
Prévu pour être réalisé en cinq (05) ans, ce projet permettra de renforcer la capacité de transit des lignes et postes des réseaux de transport et de distribution d’énergie. Toute chose qui devrait contribuer à accroître la couverture de la zone du Projet en énergie disponible et abordable afin d’améliorer ainsi les conditions de vie des populations et lutter contre la pauvreté.

Le projet comprend quatre composantantes, à savoir L’Electrification rurale et l’Accès à l’énergie - Le Renforcement de la capacité de transformation du réseau transport et la Sécurisation de postes sources - L’Extension, le renforcement et la réhabilitation des réseaux de distribution - Le Renforcement des capacités – puis la Supervision, les études et la Gestion de projet.



Le projet ne comporte pas de contrepartie nationale. Toutefois, les dépenses non éligibles au financement du guichet scale up facility, notamment celles relatives à l’acquisition éventuelle de sites ou encore à l’indemnisation des personnes affectées par le Projet, seront mises à la charge du Gouvernement Ivoirien.


Le développement et la remise à niveau des installations d’alimentation en vue de l’accès des populations à l’électricité partout en Côte d’Ivoire demeurent, comme voulu par le Chef de l’Etat l’une des priorités du Gouvernement ivoirien, a rappelé le ministre de l’Economie et des Finances.

Les autorités ivoiriennes ont donné l’assurance quant à leur engagement à garantir une utilisation efficiente et transparente de ce financement tout comme les autres. En promettant tout mettre en œuvre pour que le projet soit conduit à son terme, dans les délais contractuels de cinq (5) ans.

Outre la délégation ivoirienne conduite par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et comprenant les ministres Kaba Nialé du plan et du Développement, Thierry Tanoh du Pétrole, de l’Energie et du Développement des Energies renouvelables, Abdourahmane Cissé du Budget et du Portefeuille de l’Etat et Isaac DE de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme, a également pris part à cette signature d’Accord, Pierre Laporte le Directeur des opérations de la Banque mondiale en Côte d’Ivoire.


Elisée B.
Commentaires


Comment