Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

La Banque mondiale salue les performances économiques de la Côte d’Ivoire, annonce un appui budgétaire compris entre 100 et 125 millions de dollars
Publié le vendredi 21 avril 2017  |  Abidjan.net
Appui
© Abidjan.net par Atapointe
Appui financier dans le secteur de l`énergie: la délégation Ivoirienne rencontre Makhtar Diop
Washington le 21 Avril 2017. La délégation Ivoirienne conduite par le premier ministre Amadou Gon Coulibaly a eu une rencontre avec M Makhtar Diop, Vice-président de la Banque mondiale Région Afrique
Comment


Le vice-président de la Banque mondiale, Mactar Diop a salué vendredi les performances réalisées par l’économie ivoirienne et annoncé un appui budgétaire de son Institution les mois à venir en faveur de la Côte d’Ivoire d’un montant compris entre 100 et 125 millions de dollars.



« Nous avons discuté sur les appuis budgétaires à apporter à la Côte d’Ivoire. Les discussions sont avancées et nous espérons dans les mois à venir libérer un appui budgétaire pour la Côte d’Ivoire pour faire face aux besoins de financements auxquels l’économie ivoirienne fait face. Le montant définitif n’a pas été arrêté, mais ça devrait se situer entre 100 ou 125 millions de dollars », a déclaré le vice-président de la Banque mondiale, après une rencontre avec la délégation ivoirienne présente à Washington dans le cadre des Réunions de printemps du groupe de la Banque mondiale et du FMI.



Selon le vice président de la banque mondiale, la collaboration entre son Institution et la Côte d’Ivoire est « excellente ». Et cela se traduit, a-t-il expliqué, par l’augmentation de l’allocation du cycle 18 de 21%. « Nous allons passer de 600 millions de dollars qui représentaient l’allocation de la Côte d’ivoire au cours des 3 dernières années à une allocation de 720 millions de dollars », a affirmé Mactar Diop. Pour le vice-président de la Banque mondiale, ces mesures sont la preuve des performances réalisées par l’économie ivoirienne. Il a, pour finir exhorté les autorités ivoiriennes à travailler à la diversification de l’économie nationale.



En réponse aux engagements de la banque mondiale en faveur de la Côte d’Ivoire, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a dit se « réjouir de l’existence d’une série

de moyens visant à accroître le portefeuille des interventions du Groupe de la Banque mondiale en Côte d’Ivoire ». Le Chef du Gouvernement a dit sa gratitude au Groupe de la Banque mondiale, ce d’autant plus que le Gouvernement ivoirien dans ses récentes discussions avec le Fonds monétaire international à Abidjan, avait émis le vœu d’obtenir un appui budgétaire de 150 millions de dollars. « Nous avons des convergences. Et il est bon que nous nous investissons dans de grands projets structurant à fort impact sur nos populations », a dit le chef du Gouvernement. le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a indiqué que les appuis de la Banque mondiale et des partenaires au Développement devront aider à structurer l’économie ivoirienne, avec un accent sur l’agriculture, l’Energie et la Santé. Avant de mettre fin à ses propos, Amadou Gon Coulibaly a réitéré la détermination de la Côte d’Ivoire à améliorer son rang au niveau du Doing Business.



Pour rappel, la Banque mondiale a octroyé un crédit d’un montant de 75 millions de dollars à la Côte d’Ivoire en décembre 2016 pour l’aider à réformer ses finances publiques ainsi que les secteurs de l’éducation et de l’énergie. Ce financement, premier d’un programme de deux opérations, provenait de l’Association internationale de développement (IDA) du Groupe de la Banque mondiale. Ce prêt devrait appuiera le Plan Nationale de Développement (PND) de la Côte d’Ivoire.

Elisée B.
Commentaires


Comment