Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

MARCORY / Mais aux arrêts, le marabout escroc tente de corrompre un gendarme
Publié le mardi 25 avril 2017  |  La Synthèse
Comment


Un marabout qui prétend pouvoir rendre les gens riches a été arrêté le mercredi 19 avril 2017, à Marcory sans fil, suite à une plainte d’un jeune homme qui n’avait plus confiance en lui.
Selon le rapport de la brigade de gendarmerie de Koumassi Nord-est, le mis en cause K. Touré, 68 ans environ, marié à deux femmes et domicilié à Marcory, précisément au village Anoumambo, a été appréhendé au domicile de la victime, F. Coulibaly, 35 ans, après plusieurs semaines de recherche. D’après la victime, la rencontre entre lui et K. Touré qui se fait passer pour un marabout, a été possible grâce à un de ses amis qui a voulu l’aider à comprendre les circonstances du décès de sa mère, en allant se fait consulter. Ainsi, le jour du rendez-vous pour la consultation, le lundi 3 avril 2017, le marabout dissipe tous les soupçons que le jeune Coulibaly avait sur le décès de sa mère en lui disant que celle-ci était morte d’une maladie ‘’naturelle’’ et qu’aucune force mystique n’était intervenue pour écourter les jours de sa génitrice. Deux jours après, Coulibaly reçoit un appel du marabout, lui demandant une aide financière d’un montant de 15 000 FCFA. La victime, sans chercher à comprendre ni à savoir la raison de cet appel à l’aide, effectue un transfert d'argent sur le numéro portable du marabout. Quelques jours après, Coulibaly reçoit à nouveau un appel de Touré pour une rencontre d’urgence. Une fois sur place, le charlatan lui explique ce pourquoi il lui a demandé de l’argent tout en affirmant être capable de l’aider en le rendant très riche. Pour ainsi le convaincre, il lui présente une forte somme d’argent en affirmant que ce sont les 15 000 FCFA que celui-ci lui avait remis pour résoudre son souci. En fait, Touré affirme avoir fructifié l’argent qu’il avait reçu de Coulibaly. Intéressé mais hésitant, Coulibaly refusera de prendre cet argent et demandera un temps de réflexion à son marabout. Le samedi 8 avril, Coulibaly contacte le charlatan pour lui signifier qu’il est intéressé par l’offre. La victime prend alors rendez-vous avec Touré, à son second domicile dans la commune d’Abobo. Une fois sur place, le marabout déroulera sans scrupules son plan. Il réclame 3 bœufs, un parfum d’une valeur de 3 800 000 FCFA, conditions préalables d'après lui pour que ses «pouvoirs» fonctionnent. Voyant le jeune Coulibaly hésité, le marabout propose que celui-ci lui donne sa voiture ainsi que ses bijoux qu’il portait sur lui en compensation de tout ce qui a été demandé par les ‘’génies’’. Sans réfléchir, Coulibaly enlève ses bijoux d’une valeur d’environ 600 000 FCFA mais avoue qu’il sera difficile pour lui de se détacher de son véhicule car cet engin lui permet de mener à bien ses activités. Il promet de rechercher les autres fonds quand il rentrera chez lui. Harcelé par Touré, il explique l’affaire à une connaissance qui lui conseille d’aller déposer plainte à la gendarmerie. L’officier de police judiciaire en charge de l’affaire met un plan en jeu pour arrêter le soi-disant marabout. Par ailleurs, il sera appréhendé le mercredi 19 avril 2017, au domicile de sa victime après que celle-ci lui ai dit être en possession de l’argent des 3 bœufs. De plus, le marabout tentera de corrompre l’agent de gendarmerie en ces termes : ‘’Problème d’argent c’est l’argent qui règle’’ en lui proposant 1 000 000 de FCFA, en échange de sa liberté. Lors de son audition, il reconnaît les faits qui lui sont reprochés et avoue être en possession de produits permettant de créer de faux billets. Actuellement détenu à la brigade de gendarmerie de Koumassi, il pourrait être déféré devant le parquet la semaine prochaine et pourrait également être poursuivi pour escroquerie et blanchiment d’argent.

GMK
Commentaires

Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment