Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Session ordinaire du comité technique spécialisé sur le développement social, le Travail et l’emploi de la commission de l’UA: le Ministre Souleymane Diarrassouba, plaide pour les artisans
Publié le vendredi 28 avril 2017  |  Ministères
Session
© Ministères par DR
Session ordinaire du comité technique spécialisé sur le développement social, le Travail et l’emploi de la commission de l’UA: le Ministre Souleymane Diarrassouba, plaide pour les artisans
Comment


Le Ministre ivoirien du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, par ailleurs président en exercice du Comité de Coordination pour le Développement et la Promotion de l’Artisanat africain (CODEPA), a plaidé ce jeudi 27 avril 2017, en faveur des artisans africains, lors de l’ouverture de la session ordinaire du comité technique spécialisé sur le développement social, le travail et l’emploi de la commission de l’Union Africaine, qui se tient du 24 au 28 avril 2017à Alger.

Souleymane Diarrassouba a indiqué dans son discours que, l’artisanat fait partie des secteurs les plus grands pourvoyeurs d’emplois et qui participent à l’accroissement de la production et de la compétitivité de l’économie de la plupart des Etats Africains.

C’est pourquoi, dans son ambition de développer et de promouvoir un artisanat africain beaucoup plus compétitif et créateur d’emplois et de richesses, le CODEPA, par la voix de son président, sollicite de la Commission de l’Union Africaine :

• Un appui dans la mise en œuvre du projet sur l’extension de la protection et de la sécurité sociales des artisans africains, en adoptant une recommandation y relative ;

• L’intégration du secteur de l’Artisanat dans les missions de la Commission de l’UA et la reconnaissance du CODEPA comme plateforme en charge de la mise en œuvre des plans de l’Union en matière de développement et de promotion de l’Artisanat africain ;

• Le renforcement des Instances du CODEPA par une assistance technique et un appui financier pour une meilleure exécution des missions qui leur sont assignées.

Le Ministre ivoirien du commerce a souligné, qu’il revient aux décideurs du CODEPA de mettre en symbiose les énormes potentialités qu’offre l’Artisanat africain afin de le promouvoir avec plus de cohérence.
Pour lui, les principales actions à entreprendre pour soutenir les artisans peuvent se résumer comme suit :

• L’Appui à la qualification professionnelle des artisans pour développer et améliorer leurs capacités créatives en rapport avec la demande ;

• L’Appui à l’auto-organisation du secteur pour la mutualisation des efforts ;

• Faciliter l’accès aux financements ;

• Favoriser la conquête de marchés au niveau national et international ;

• La protection des œuvres artisanales contre le piratage et la contrefaçon ;

• La définition d’une politique claire de sécurité et de protection sociale adaptée.

« Ceci permettra d’une part l’amélioration des conditions de vie des artisans africains et d’autre part, l’élargissement de l’assiette fiscale avec leur migration du secteur informel vers le secteur formel afin de permettre à nos Etats de disposer de ressources endogènes suffisantes pour la poursuite des projets de développement économique. » a-t-il indiqué.

Pour finir, Souleymane Diarrassouba a invité l’assemblée à la 9ème conférence des Ministres en charge de l’Artisanat de l’espace CODEPA du 21 au 23 Juin 2017 à Bulawayo, au Zimbabwe avec pour thème : « Évaluation des politiques nationales en matière d’artisanat. État des lieux et perspectives ».

YES
Commentaires


Comment