Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le Trésor public nie tout arriérés de dette envers les fournisseurs
Publié le vendredi 28 avril 2017  |  AIP
Comment


Abidjan - Le payeur général du Trésor public, Cissé Abdoul Kader a nié jeudi, à Abidjan, tout arriérés de dette de l'Etat envers les fournisseurs en Côte d’Ivoire.

«Le paiement des factures est une priorité pour l’Etat. Il n’y a pas d’arriérés au niveau du Trésor. Ce qui existe, ce sont les passifs», a insisté indiqué le payeur général, au cours d’une rencontre d’information à l’intention des fournisseurs, prestataires de l’Etat et les opérateurs économiques en vue de leur permettre de comprendre le circuit de la dépense, notamment dans sa phase comptable.

Selon lui, le délai de paiement des factures se situe entre 30, 60 ou 90 jours et se fait par virement bancaire. Cissé Abdoul Kader a également souligné que le paiement de la facture par le comptable obéit à plusieurs contrôles.

Concernant la question des passifs, il a ajouté que chaque année, un montant est prévu dans le budget pour faire face à ce problème selon les priorités du Gouvernement. «L’Etat fait beaucoup d’efforts ces dernières années pour payer les passifs. Il y a un plan d’apurement de 70 milliards FCFA pour les écoles privées qui est en cours et un autre dans le domaine de la salubrité », a clarifié M. Cissé.

Pour résoudre le problème des passifs, il a préconisé aux fournisseurs et prestataires de l’Etat de s’assurer que le marché à exécuter est bien prévu dans le budget de l’Etat avant d’entamer les travaux.

Initiés par la Chambre de commerce et d’industrie, les échanges entre les fournisseurs, prestataires de l’Etat et les opérateurs économiques avec la Direction du Trésor public se sont déroulés autour du thème «Les procédures de paiement des factures fournisseurs de l’Etat».

bsp/kkf/fmo
Commentaires


Comment