Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Interdite mais tenue, la fête du FPI-Sangaré à Akouré fait réagir les Ivoiriens
Publié le mercredi 3 mai 2017  |  Politik Afrique
Interdite
© Autre presse par DR
Interdite mais tenue, la fête du FPI-Sangaré à Akouré fait réagir les Ivoiriens
Comment


Pourtant interdit par le préfet départemental d’Alépé sous décret, le rassemblement du FPI tendance Sangaré a bel et bien eu lieu ce dimanche 30 avril 2017 à Akouré, sans empêchement. La classe politique et le Géo-politologue François Adou interprètent le lâcher du lest des autorités.

C’est un virage à 90° pour les autorités locales d’Alépé. Nanou Benjamin, le préfet départemental de la ville, n’a pu empêcher la fête de la liberté célébrée par l’aile du FPI conduite par Aboudrahamane Sangaré. C’est un déferlement de milliers de militants du FPI avec à leur tête Aboudrahamane Sangaré qu’il a été donné de constater à Akouré, dans la préfecture d’Alépé. « La décision de laisser faire a été prise au sommet de l’Etat qui a failli dans l’exercice de son autorité » , a déclaré sous couvert d’anonymat un cadre du FPI tendance Affi joint par Politikafrique.info. «L’Etat ne peut pas se dire et se dédire au même moment. Au-delà du préfet c’est l’Etat de Côte d’Ivoire dont il s’agit. Il y a des contradictions dans la gestion au sommet de l’Etat» affirme notre source. Il soupçonne les ténors

du pouvoir de vouloir « se servir de la division de l’opposition pour se préparer pour les élections de 2020 ».
... suite de l'article sur Politik Afrique

Commentaires


Comment