Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Séminaire de réflexion du MFA à Bingerville : le discours du président Azoumana MOUTAYE
Publié le dimanche 7 mai 2017  |  Partis Politiques
Séminaire
© Partis Politiques par DR
Séminaire de réflexion du MFA à Bingerville : le discours du président Azoumana MOUTAYE
Comment


Thème : « Le MFA d’hier à aujourd’hui : quelles stratégies pour une nouvelle dynamique face aux défis de 2020 ».

Monsieur le Maire de la Commune de Bingerville et Délégué Départemental du PDCI-RDA ;
Monsieur le Sous-Préfet de Bingerville ;
Monsieur le Délégué Départemental du RDR ;
Monsieur le Délégué Départemental de l’UDPCI ;
Monsieur le Secrétaire Général du Mouvement des Forces d’Avenir ;
Madame la Présidente des Femmes du Mouvement des Forces d’Avenir et Présidente du Comité d’Organisation;
Monsieur le Président des Jeunes du Mouvement des Forces d’Avenir ;
Mesdames et Messieurs les Responsables des Structures spécialisées du Mouvement des Forces d’Avenir ;
Honorables Chefs traditionnels ;
Chers militantes et militants du Mouvement des Forces d’Avenir ;
Chers amis de la presse ;

En l’entame de mon propos, je voudrais au nom des militantes et militants du MFA, remercier les autorités administratives et politiques de la ville de Bingerville ; lieu qui abrite cette cérémonie.
Ces remerciements s’adressent également à tous les séminaristes, à tous nos ailiers politiques et les partis frères qui nous ont fait l’amitié de prendre part à cette cérémonie d’ouverture de notre atelier.
Mesdames et Messieurs,
Si vous vous rappelez, à la suite du Bureau Politique du MFA du 14 janvier dernier, il a été convenu l’organisation d’un atelier réflexion dans un bref délai. Les objectifs visés par cet atelier sont de diagnostiquer et d’identifier les maux qui constituent un frein à l’évolution de notre Parti. Il sera également question, à travers cet atelier, de rassembler, de combiner et de structurer les apports de réflexions nécessaires à la mise en œuvre de projets et de programmes pour une nouvelle dynamique dans le Parti.
Aujourd’hui samedi 06 mai 2017, nous sommes réunis en ce lieu paisible dans la prestigieuse et historique Commune de Bingerville pour la concrétisation de ce que nous nous sommes promis.
C’est pourquoi, je voudrais m’en féliciter et m’en réjouir pour la tenue de cette promesse, qui pour moi, devrait permettre à notre Parti de se donner une nouvelle impulsion et une nouvelle dynamique.
D’ailleurs le thème choisi pour cet atelier nous l’indique si bien : « Le MFA d’hier à aujourd’hui : quelles stratégies pour une nouvelle dynamique face aux défis de 2020 ? ».
Vue donc l’enjeu et l’importance de cet atelier, toutes les instances et toutes les structures spécialisées du Parti y sont toutes représentées.
J’invite les participants à cet atelier à mener des réflexions inclusives et démocratiques afin de permettre à notre Parti de retrouver la place qu’il mérite et qu’il n’aurait jamais dû perdre.
Mais il s’agira de mener des débats constructifs et sans animosité afin de préserver la quiétude et la concorde en notre sein.
Chers séminaristes, les Ivoiriens et surtout nos militants attendent beaucoup des résultats de vos travaux ; car notre avenir politique en dépend. De cet atelier, sortez-nous une feuille de route et un plan directeur clair, concis et flexible sur lesquels le MFA va s’appuyer pour relever les défis qui nous attendent en 2020.
Mesdames et Messieurs, chers frères et sœurs, chers militantes et militants du MFA et du RHDP, merci du fond du cœur de venir nous soutenir. Par ma voix, le MFA vous dit un grand MERCI pour votre solidarité. Nous au MFA, nous croyons fermement à la solidarité et nous pensons que sans elle, aucune action de développement ne peut prospérer.
D’ailleurs, c’est grâce à cette solidarité que les enfants d’Houphouët-Boigny ont pu donner un nouvel espoir à la Côte d’Ivoire par l’alliance RHDP.
Merci à toutes et à tous.
Je déclare ouvert l’atelier.
Très bon atelier à vous les séminaristes.
Vive et MFA !
Vive la Côte d’Ivoire !

Je vous remercie !
Commentaires


Comment