Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Mutinerie : Le Mouvement d’humeur d’Abidjan s’étend à d’autres villes
Publié le vendredi 12 mai 2017  |  Politik Afrique
Reprise
© AFP par ISSOUF SANOGO
Reprise des mutineries de soldats ivoirien
Vendredi 12 mai 2017. Abidjan. Des soldats ivoiriens sont descendus dans les rues d’Abidjan, de Bouaké et Korogho en tirant des coups de feu en l’air pour marquer leur mécontentement.
Comment


Après Bouaké et l’Etat-Major du Plateau, la caserne militaire d’Akouédo, les villes de Guiglo et Man connaissent aussi des tirs sporadiques selon des témoins joints au téléphone par Politikafrique.info.

« Nous avons entendu des bruits depuis ce matin mais en ce moment c’est le calme » raconte une riveraine du camp d’Akouédo. Ces mouvements d’humeur s’étendent également à l’intérieur du pays notamment dans les villes de Guiglo et Man (corridor bloqué) dont des habitants signalent la présence de mutins dans des rues.

« Nous sommes perturbés. C’est la débandade en ce moment au marché hebdomadaire de Man où il y a une forte affluence des habitants des villages environnants. Les clients fuient abandonnant leurs marchandises. C’est bloqué au niveau du corridor. Personne ne rentre personne ne sort » informe un journaliste sur place à Man.

A Akouédo ce sont les jeunes qui ont eu la peur au ventre ce vendredi 12 Mai. « Ce matin, aux environs de 10H on s’entraînait au football au niveau du camp d’Akouédo lorsque des militaires se sont mis à tirer. L’un d’entre eux c’est avancé vers nous et nous a demandé de quitter les lieux car ils doivent paralyser la ville », explique l’un des jeunes interrogés par Politikafrique.info. Le jeune homme ajoute que « la route a été barricadée empêchant les véhicules de circuler ».
... suite de l'article sur Politik Afrique

Commentaires


Comment