Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Economie/Atelier de renforcement de capacités sur la méthode de la double déflation des composantes de l’offre de production
Publié le mardi 23 mai 2017  |  DPPSE
Economie:
© Autre presse par DR
Economie: atelier de renforcement de capacités sur la méthode de la double déflation des composantes de l’offre de production
Le Ministère de l’Economie et des Finances à travers la Direction Générale de l’Economie et en collaboration avec l’Institut National de la Statistique (INS), ont bénéficié d’un financement de l’Union Européenne (UE) et le Programme Pays de Renforcement des Capacités (PPRC) pour l’organisation d’un atelier de renforcement des capacités des agents de ces deux administrations qui déroule du 22 au 26 mai 2017 à l’hôtel Mantchan de Grand Bassam.
Comment


Le Ministère de l’Economie et des Finances à travers la Direction Générale de l’Economie, et en collaboration avec l’Institut National de la Statistique (INS), ont bénéficié d’un financement de l’Union Européenne (UE) et le Programme Pays de Renforcement des Capacités (PPRC) pour l’organisation d’un atelier de renforcement des capacités des agents de ces deux administrations qui se déroule du 22 au 26 mai 2017 à l’hôtel Mantchan de Grand Bassam.

Cet atelier qui porte sur la double déflation des composantes de l’offre de production, vise à former les cadres de la Direction des prévisions, des politiques et statistiques économiques (DPPSE) sur la « méthode de la double déflation » et de disposer de séries chronologiques pour le renforcement des bases de données notamment celles du budget Eco.

La cérémonie d’ouverture de cet atelier a été présidée par M. Moussan Agbé Roger, cadre de la DPPSE, représentant le Directeur de la DPPSE, il a remercié les partenaires que sont l’UE et le PPRC pour leur soutien et accompagnement dans la réalisation de ce projet de formation. Cette formation a été assurée par M. N’Dri Kouadio, Expert Macro économiste consultant sur ledit Projet d’appui à une gestion budgétaire axée sur les résultats (PAGAR).

En effet, la Côte d’Ivoire dispose de séries complètes de comptes nationaux élaborés à l’aide de l’outil « Equilibre, Ressource-Emploi, Tableau d’entrée et sortie ». Ces comptes sont valorisés aux prix courants du marché ainsi qu’aux prix de l’année précédente.

Une analyse plus réaliste voudrait que ces comptes macroéconomiques soient évalués selon une base de prix fixe (constant) qui correspond à celle d’une année de référence donnée.

Les comptes à prix fixe ou constant 2009 qui sont utilisés actuellement dans le cadrage macroéconomique ont été chainés directement sur les valeurs ajoutées des branches productrices. Ceci indique qu’il n’existe pas un véritable indice de volume encore appelé indice à prix fixe ou constant concernant la valeur ajoutée.
Le Système de Comptabilité National 1993 suggère pour obtenir un indicateur à prix fixe de la valeur ajoutée, que soit appliquée la méthode de la double déflation. Il s’agit en termes simples, de rechercher successivement un indicateur à prix fixe pour la production et pour les consommations intermédiaires à partir de données homogènes (des branches productrices et de leurs consommations intermédiaires) afin d’aboutir finalement à un indicateur à prix fixe de la valeur ajoutée.
Commentaires


Comment