Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La Côte d’Ivoire vit "les derniers soubresauts d’une longue crise" (Ministre)
Publié le mercredi 24 mai 2017  |  APA
Cérémonie
© Abidjan.net par Cyprien K.
Cérémonie de remise de 40 nouveaux autobus à la SOTRA
Mercredi 3 mai 2017. Abidjan. Dans la continuité des 117 autobus acquis dernièrement, la Société de Transport Abidjanaise (Sotra) vient d`acquérir 40 autres autobus et 7 véhicules de liaisons de soutien pour la bonne marche des activités de l`entreprise et le bonheur des usagers abidjanais.Photo: Amadou Koné, ministre du transport.
Comment


La Côte d’Ivoire vit les derniers soubresauts d’une longue crise, a rassuré, mardi à Abidjan, le ministre ivoirien des transports, Amadou Koné à l’ouverture de la 5è édition du Forum international africain du salon des transports et des infrastructures économiques.


‘’La Côte d’Ivoire est au travail (…) Nous vivons les derniers soubresauts d’une longue crise’’, a déclaré le ministre Amadou Koné en référence aux derniers événements militaires qu’a connus le pays.

Le jeudi 11 mai 2017, la télévision nationale a présenté une rencontre entre le président ivoirien Alassane Ouattara et des soldats se réclamant des ‘’8400’’ soldats qui se sont mutinés en janvier.
Dans l’élément diffusé, le sergent Fofana présenté comme le porte-parole des mutinés a déclaré à M. Ouattara ‘’notre renonciation aux revendications d’ordre financier ’’, à l’origine de la mutinerie de janvier, en présentant leurs ‘’excuses’’ au chef de l’Etat.

Désapprouvant cette déclaration, les militaires sont descendus dans les rues du vendredi 12 au lundi 15 mai 2017, plongeant le pays dans une incertitude. Ils ont mis fin à leur mouvement après avoir trouvé un accord avec le gouvernement ivoirien.

Les militaires réclamaient initialement aux premières heures de la mutinerie, la somme de 12 millions de FCFA par personne dont une partie (5 millions FCFA) a été perçue en février.

LS/APA
Commentaires


Comment