Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Politique / Les enjeux de l’observation électorale au cœur d’un atelier de la POECI
Publié le mercredi 24 mai 2017  |  POECI
Politique
© Autre presse par DR / POECI
Politique / Les enjeux de l’observation électorale au cœur d’un atelier de la POECI
Mardi 23 mai 2017 . Abidjan . Cérémonie d`ouverture de l`atelier de réflexion sur les enjeux de l`observation électorale en Côte d`Ivoire organisé par la POECI
Comment


Après avoir observé le scrutin présidentiel d’octobre 2015, le référendum constitutionnel d’octobre 2016 et les élections législatives de décembre 2018 par la méthodologie PVT (Comptage rapide des voix), il est apparu nécessaire pour la Plateforme de la société civile pour l’observation des élections en Côte d’Ivoire (POECI) de faire le bilan de son observation de ces processus électoraux.
Cette initiative a conduit à l’organisation d’un atelier de réflexion sur les enjeux de l’observation électorale qui s’est déroulé du 23 et 24 mai, à Abidjan, sous la houlette du 1er Vice-président de la CEI (Commission électorale indépendante) avec la participation de la structure NDI (National democratic institute) et USAID.
En effet, près de 50 participants, membres de la société civile et organismes internationaux africains ont été conviés à ces travaux par la POECI pour sonder les forces, faiblesses et difficultés et relever les défis que pose l’observation électorale dans le cadre d’un processus électoral démocratique et transparent en Côte d’Ivoire.
Selon M. Koné Sourou, 1er Vice-Président, la CEI est Très intéressée par tout le travail fait par les observateurs, elle reçoit à la suite de chaque observation les différents rapports pour en tirer des leçons et améliorer sa mission. « L’observation est devenue incontournable en matière d’élection en Afrique, on tient compte des avis des observateurs. Cet atelier est extrêmement important et nous félicitons la POECI pour avoir associé toutes les structures qui font de l’observation » a-t-il indiqué.
Au terme de cette cérémonie d’ouverture, une conférence inaugurale dont le thème : « observation électorale et crédibilisation des élections », animée par M. Kevin Adomayakpor, Directeur pays du NDI, lui a permis poser les jalons du bilan des missions d’observation nationales et internationales, ainsi que des échanges entre les membres de la société civile.
Ce premier panéliste s’est inspiré du rapport du 30è anniversaire du NDI qui souligne que la démocratie est un processus et non un événement, que la démocratie comprend ceux qui sont en marge, que les élections crédibles sont importantes et que la démocratie sans les femmes est impossible. Les élections sont donc un élément essentiel du bon fonctionnement de tout Etat démocratique et du bon fonctionnement de ses institutions. Des élections démocratiques selon Kevin Adomayakpor, reposent sur les critères principaux d’inclusion, de transparence, de responsabilité et de compétitivité.
Par ailleurs, le programme de cet atelier va donner cours à des contributions de missions d’observation à travers des partages d’expériences, des réflexions sur les difficultés rencontrées, la restitution des travaux de groupe en plénière suivie d’échanges. Les recommandations issues des ces travaux seront présentées à la CEI et aux autres acteurs du processus électoral.
La POECI dans sa mission de promouvoir la participation citoyenne, la transparence électorale et une démocratie plus forte en Côte d’Ivoire, a initié cet atelier afin de dégager les évolutions récentes et les défis à relever pour des scrutins transparents, apaisés et crédibles lors des prochaines élections.









Commentaires


Comment