Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire / Le député de Yamoussoukro dénonce l’usage d’armes comme moyen de revendications
Publié le vendredi 26 mai 2017  |  AIP
Comment


Yamoussoukro -Le député de Yamoussoukro sous-préfecture et de Kossou, Dr Philippe Kouadio a condamné mercredi l’usage des armes comme moyen de revendications, soulignant que ce nouveau mode de revendication marqué par des coups de feu éloigne la Côte d’Ivoire de l’émergence.

« Ces bruits de bottes font fuir les investisseurs et entament la stabilité économique et politique du pays », a expliqué le député Kouadio, parrain d’une cérémonie organisée dans le cadre de la fête des mères, par la coordination des institutrices de l’Inspection de l’enseignement préscolaire et primaire (IEP) de Yamoussoukro 2, dirigée par Julienne Kouadio.

Pour le député, ces mouvements d’humeur des hommes en armes trouvent leurs origines dans l’incivisme. Il a invité les jeunes gens à avoir le sens de la responsabilité, les militaires et tous ceux qui prennent des armes pour manifester à se ressaisir dans l’intérêt de la Côte d’Ivoire.

Le député de Kossou a indiqué que les Ivoiriens qui aspirent à la réconciliation et à la paix doivent tirer les leçons de ces manifestations. Dr Philippe Kouadio a saisi l’occasion pour inviter ses filleules en tant que mères et éducatrices, à renforcer l’éducation de base des enfants pour garantir la paix et le développement durable en Côte d’Ivoire.
(AIP)
nam/fmo
Commentaires


Comment