Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La chambre des métiers plaide pour sa prise en compte dans l’Emploi jeunes
Publié le samedi 3 juin 2017  |  AIP
Comment


Gagnoa - Le président de la chambre départementale des Métiers de Gagnoa, Coulibaly Saïbou, a plaidé pour la prise en compte de la chambre consulaire qu’il dirige, aux activités du projet Emploi jeunes, en ce qui concerne l'encadrement et le suivi de ces jeunes entrepreneurs, en marge du lancement officiel des activités de la direction régionale de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique de la région du Gôh, tenue à Bayota (35 km de Gagnoa).

« M. le ministre, associez-nous », a insisté le président Coulibaly, exposant vendredi devant la presse, en marge de la cérémonie à Bayota. Selon lui, il est nécessaire que la Chambre des métiers soit prise en compte, dans l’installation, le suivi et l’encadrement des jeunes entrepreneurs, futurs membres de la chambre consulaire.

« Aidez-nous, à aider à l’insertion en aval de ces jeunes que vous financez maintenant», a-t-il poursuivi, s’adressant au ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique, Sidi Tiémoko Touré, représenté à la cérémonie par son inspecteur général adjoint, N’Gaza Koffi.

Les artisans, à travers de la chambre des métiers devraient voir accroitre « la capacité » de leurs petites et moyennes entreprises, afin de soutenir, orienter et encadrer correctement les jeunes artisans. La source des « bégaiements » des entreprises artisanales, est « le manque de financement », a estimé Coulibaly Saïbou.

Au total 58 jeunes, ont bénéficié de janvier à mars 2017, du Programme National de Stage des Jeunes (PNSJ), pour la validation de leurs diplômes de fin de formation, et 47 autres, pour un stage de perfectionnement et pour un emploi direct, contre plus de 250 pour l’ensemble des départements de la région du Gôh, en ce qui concerne les activités génératrices de revenus, a précisé la cheffe d’agence emploi jeunes Gagnoa, Niabrui Laure.

dd/kam
Commentaires


Comment