Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire : l’ONU envoie des experts pour participer à l’enquête sur la cache d’armes découverte à Bouaké
Publié le jeudi 8 juin 2017  |  Jeune Afrique
Mouvement
© Abidjan.net par R. K.
Mouvement d`humeur de soldats au corridor sud de la ville de Bouaké
Vendredi 06 janvier 2017. Bouaké. Des soldats manifestent pour faire entendre leurs revendications aux autorités ivoiriennes. Ph: Corridor Sud de Bouaké.
Comment


Une mission d'experts de l'ONU devait arriver ce mercredi en Côte d'Ivoire pour appuyer la justice ivoirienne dans l'enquête sur la cache d'armes découverte mi-mai à Bouaké, dans la résidence du directeur de protocole de Guillaume Soro. Le pays était alors secoué par une nouvelle vague de mutineries.

Lors d’une conférence de presse donnée à l’issue du Conseil des ministres ivoiriens ce mercredi 7 juin, le ministre de la Communication, Bruno Koné, a fait savoir qu’une mission d’experts de l’ONU devait arriver mercredi 7 juin en Côte d’Ivoire. Celle-ci sera chargée d’enquêter sur la cache d’armes découverte chez Souleymane Kamagaté, dit « Soul to Soul », chef du protocole de Guillaume Soro, le président de l’Assemblée nationale. « Le dossier est chez le procureur, c’est la justice », a-t-il ajouté, refusant de commenter davantage l’affaire.

Le 15 mai dernier, alors que des mutineries secouaient le pays, un stock d’armes a été trouvé à Bouaké, la deuxième ville de Côte d’Ivoire, dans une résidence présentée comme appartenant à Souleymane Kamagaté. « Il a répondu qu’il n’était ni l’acquéreur ni le propriétaire de ces armes », a alors expliqué Moussa Touré, directeur de la Communication à l’Assemblée nationale. Soul to Soul a néanmoins été entendu à plusieurs reprises par les enquêteurs par la suite, dans le cadre d’une enquête ouverte fin mai par la justice ivoirienne.
... suite de l'article sur Jeune Afrique

Commentaires


Comment