Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

L’Onu retire la Côte d’ivoire de la liste des forces armées nationales accusées de violences sexuelles
Publié le jeudi 8 juin 2017  |  AIP
Cérémonie
© Abidjan.net par Didier Assoumou
Cérémonie de rétrocession des cités Universitaires d’Abidjan au service du CROU par les FRCI
Mardi 2 juin 2015. Abidjan. Cérémonie de rétrocession des cités Universitaires d’Abidjan au service du CROU par les FRCI . Cette rencontre s`est déroulée en présence du chef d`Etat major de l`armée, du DG de l`ADDR, du représentant du ministre de l`enseignement supérieur, des représentants des partis politiques ( le FPI et le RDR )
Comment


Abidjan - La Côte d’Ivoire ne figure plus sur la liste des forces armées nationales accusées de violences sexuelles liées aux conflits, établie par l’Organisation des Nations Unies, selon le communiqué du conseil des ministres, tenu, mercredi, au palais de la présidence au Plateau.

« Selon le rapport du secrétaire général des Nations Unies sur les violences sexuelles liées aux conflits en date du 15 avril, notre pays a été retiré de cette liste », indique le communiqué du conseil des ministres.

Un retrait qui s'explique, par "les actions menées par le gouvernement ivoirien, dans sa lutte contre ce type de violence, et en reconnaissance des progrès réalisés et des actions concrètes initiées par les Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI) pour redorer leur image", précise le communiqué.

Pendant la décennie de crise, la Côte d’Ivoire avait été inscrite sur la liste des pays où les forces armées nationales se seraient livrées systématiquement à des actes de violences sexuelles, conclut le communiqué.

nmfa/fmo
Commentaires


Comment