Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

La Côte d’Ivoire, premier pays en Afrique subsaharienne à émettre un Eurobond en Euro (Premier ministre)
Publié le jeudi 15 juin 2017  |  AIP
Conférence
© Abidjan.net par Marc Atigan
Conférence de presse du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly relative au récent eurobond et à la situation économique de la Côte d`Ivoire
Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a animé ce jeudi 15 juin 2017 une conférence de presse au cours de laquelle il a fait le point du récent eurobond et l’état de la situation de l’économie ivoirienne.
Comment


Abidjan – Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly a affirmé que la Côte d’Ivoire est le premier pays d'Afrique subsaharienne, hormis l'Afrique du Sud, à émettre un Eurobond en Euro.

Les autorités ivoiriennes ont lancé un Eurobond qui a permis de mobiliser en Dollar (1,250 milliards) et en Euro (625 millions d'euros), soit environ 1140 milliards de francs CFA.

Selon le Premier ministre, la tranche « Euros », a mobilisé un volume des souscriptions de 4,5 milliards sur un objectif de 625 millions d’Euros, représentant sept fois le montant recherché.

En revanche, un volume des souscriptions de 4,8 milliards de dollars US pour la tranche « Dollars », a été également enregistré sur un objectif de 1,25 milliards de dollars US, soit une sursouscription de quatre fois la somme recherchée.

« La forte sursouscription de l'émission en Euro est la preuve de la profondeur du marché de l'Euro et de l'existence d'une poche de liquidité de ressources accessibles à des maturités plus longues et à des taux plus avantageux », a fait remarquer Amadou Gon Coulibaly.

Pour lui, cette émission a permis, dans le contexte de volatilité des prix des matières premières que le pays a subi, particulièrement pour le cacao, de mettre en exergue la solidité de l'économie ivoirienne, fondée sur la diversification de sa base productive.

Cet Eurobond est le troisième mené par la Côte d’Ivoire après ceux de 2014 et 2015 qui ont permis de mobiliser respectivement 750 millions de dollars et un milliard de dollars.


kkf/cmas
Commentaires


Comment