Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

La Côte d’Ivoire exporte pour 2.623 milliards de FCFA vers l’Union européenne
Publié le jeudi 22 juin 2017  |  APA
Comment


La Côte d’Ivoire exporte pour près de 4 milliards d’euros soit 2.623 milliards de FCFA vers l’Union européenne (UE) avec 2 milliards d’euros (1.311 milliards de FCFA) d’importation d’excédent commercial, a précisé mercredi Illing Patrick, représentant de la Délégation de l’UE à Abidjan, en marge d’un atelier sur le 1er Prix Cedeao de la qualité.
Les exportations de la Côte d’Ivoire vers l’UE représentent en termes financiers « à peu près 4 milliards d’euros (2.623 milliards de FCFA) avec 2 milliards d’euros (1.311 milliards de FCFA) d’importation d’excédent commercial », a indiqué M. Illing Patrick.

L’excédent commercial signifie que « la Côte d’Ivoire vend plus vers l’UE que n’achète de l’Union européenne », a-t-il expliqué.

Le cacao et l’anacarde représentent la grosse majorité des exportations de la Côte d’Ivoire vers le marché de l’union européenne, a-t-il dit, soulignant que « plus de 80% des exportations sont liées à ces deux spéculations agricoles ».

La Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial de cacao. Il occupe également le premier rang mondial dans la production de l’anacarde devant l’Inde.

Les marchés mondiaux se caractérisent par une compétitivité et une exigence de qualité de plus en plus remarquée. Dans cette dynamique, la Côte d’Ivoire a mis sur pied une stratégie d’exportation et d’appui au système qualité. Ce qui devrait permettre au pays d’exporter des produits répondant aux standards internationaux.

Pour stimuler la démarche qualité, la Cedeao a initié le Prix Cédeao de la qualité dont la première édition devrait se tenir à Abidjan le 30 juin 2017.

La Côte d’Ivoire bénéficie de l’Accord de partenariat économique intérimaire signé entre l’UE et l’Etat ivoirien. Cet accord commercial permet au pays de continuer d’accéder sans taxe et sans quota au marché européen.

PIG/ap/ls/APA
Commentaires


Comment