Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Nuit du destin: les musulmans exhortés à ne "jamais désespérer du soutien d’Allah"
Publié le jeudi 22 juin 2017  |  AIP
Célébration
© Présidence par DR
Célébration de la Nuit du Destin
Mercredi 21 juin 2017. Abidjan. Célébration de la Nuit du Destin à laquelle a pris part, le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, à la Grande Mosquée de la Riviera Golf.
Comment


Abidjan - L’imam Ousmane Diakité a exhorté, mercredi, lors de la célébration de la Nuit du destin à la grande mosquée de la Riviera Golf, les fidèles musulmans à ne "jamais désespérer du soutien d’Allah".

Prononçant une conférence sur le thème "La contribution de l’Islam à la lutte contre le fléau de l’enrichissement illicite", l’imam de la mosquée Arafat de la Riviera Bonoumin a fait cas de constat d’une course à l’enrichissement illicite dans la société ivoirienne. "Nos écoles sont aujourd’hui envahies par la drogue par la faute de certains qui veulent à tout prix gagner de l’argent. D’autres envoient nos enfants aller mourir à la mer", a-t-il donné en exemple.

Selon le guide religieux, la course à l’enrichissement illicite s’explique par plusieurs raisons, notamment l’absence ou la faiblesse de foi.

Il existe trois types d’enrichissement illicite selon l’islam. Les biens interdits du fait de leur nature (la drogue, l’alcool...), ceux interdits en raison de la violation des droits d’autrui (extorsions de fonds, le vol...) et ceux interdits en raison de leur voie d’acquisition (la fraude ou corruption, l’accaparement des biens d’autrui, le faux monnayage...), a cité le conférencier pour qui il est temps que chacun prenne conscience du danger.

"L’enrichissement illicite est un danger pour ceux qui le font et pour nous-mêmes, car il provoque la colère d’Allah qui peut se manifester sous diverses formes. Ça peut être par la maladie, les épidémies, les catastrophes naturelles ou même la désunion entre nous", a-t-il expliqué.

Un jour impair se situant dans les dix dernières nuits du mois de Ramadan, la Nuit du Destin ou Laylat al-Qadr est meilleure que mille mois. Durant celle-ci descendent les Anges ainsi que l’Esprit, par permission de leur Seigneur, pour tout ordre, signale-t-on.


Ti/kp
Commentaires


Comment