Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Secteur du palmier à huile : Les producteurs en colère projettent de paralyser la Palmci
Publié le jeudi 29 juin 2017  |  LInfodrome
Le
© Le Nouveau Consommateur Hebdo par DR
Le palmier à huile
Comment


Trois sites stratégiques de l’unité agro-industrielle de la Palmci pourraient connaître des heures chaudes, les jours à venir, si les planteurs de palmier à huile du Sanwi, conduits par le collectif des délégués des planteurs de palmier à huile d’Ehania, mettent à exécution leur sit- in de protestation, prévu pour se tenir devant les locaux de la Palmci, le 3 juillet 2017.

C’est ce que nous laisse entendre Traoré Adama, secrétaire général dudit collectif, qui nous a remis copie du « préavis de grève » signé de son président, Wolé Ehouan Tanoé. Qui n’a pas omis de faire des ampliations au ministère de l’agriculture, au corps préfectoral, aux responsables de la Palmci. La note rappelle qu’en date du 7 août 2016, le collectif a adressé au directeur général (Dg) de la Palmci, un courrier de rejet de la cotisation professionnelle de 0,3 franc/ kg par planteur, initiée par la Fenacoopahci « sans le consentement des planteurs ». « Après plusieurs échanges, vous avez accédé finalement à notre requête par le biais de votre collaborateur, le directeur de l’unité agro-industrielle d’Ehania, relativement aux prélèvements des 0,3kg et le remboursement intégral pour les mois d’août, septembre, octobre, novembre et décembre 2016. Laquelle décision que nous avons accueillie avec clameur », concède-t-on du côté des planteurs.

« Certes le prélèvement des 0,3kg a été suspendu fin janvier 2017, mais les remboursements tant espérés restent impayés », regrettent Wolé Ehouan Tanoé et ses camarades. Puis, ils continuent
... suite de l'article sur LInfodrome

Commentaires


Comment