Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Développement de la Formation Professionnelle en Côte d’Ivoire: Mamadou TOURE s’inspire du modèle Suisse
Publié le vendredi 7 juillet 2017  |  Ministères
Une
© Ministères par DR
Une délégation du Secrétariat d’Etat chargé de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle conduite par le Secrétaire d’Etat Mamadou TOURE a effectué une importante mission de travail en Suisse, du 25 juin au 1er juillet 2017.
Comment


Une délégation du Secrétariat d’Etat chargé de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle conduite par le Secrétaire d’Etat Mamadou TOURE a effectué une importante mission de travail en Suisse, du 25 juin au 1er juillet 2017. Cette mission avait pour but de permettre à la Côte d’Ivoire de s’imprégner du système de Formation Professionnelle suisse qui jouit d’une très bonne réputation et est apprécié dans le monde entier pour son efficacité. Le système de formation professionnelle suisse qui est de type dual est marqué par l’alternance entre théorie et pratique. Cette articulation de la formation est à la base de la qualité de la formation et de l’employabilité des diplômés, faisant de la Suisse, un pays où le taux de chômage est très faible (3,3%). Fort de cette expérience, la délégation s’est rendue respectivement dans les cantons de Bern, de Genève, de Neuchâtel et de Vaud où elle a eu des entretiens et des séances de travail avec les autorités fédérales et cantonales en charge de la Formation Professionnelle. Après ces visites, le Secrétaire d’Etat Mamadou TOURE a eu un entretien avec l’Ambassadeur Anne Lugon-Moulin, chef de la division Afrique subsaharienne et francophonie au cours duquel il a fait l’état des lieux de la Formation professionnelle dans son pays. « La Côte d’Ivoire connait un boom économique depuis bientôt six ans avec de nombreuses entreprises qui se créent ou qui s’y installent pour le développement de leurs activités. Malheureusement, ces entreprises sont de plus en plus confrontées à des difficultés liées au manque de main d’œuvre qualifiée dans certains secteurs. Cette situation peut avoir des conséquences négatives à moyen et long terme, non seulement pour ces entreprises, mais aussi pour l’économie ivoirienne. Le Gouvernement a engagé un vaste chantier de remise à niveau et de développement de notre système de formation professionnelle en cohérence avec les besoins de notre économie. Vue la riche expérience et les performances de la Suisse en matière de formation professionnelle, nous avons besoin de votre accompagnement », a indiqué le Secrétaire d’Etat Mamadou TOURE. En retour, l’Ambassadeur Anne Lugon-Moulin a indiqué que la coopération de la Suisse avec l’Afrique de l’Ouest se concentre sur les pays sahéliens considérés comme très pauvres par rapport à la Côte d’Ivoire. Mais après l’argumentaire du Secrétaire d’Etat sur les enjeux de la position stratégique de la Côte d’Ivoire pour la sous-région, la diplomate suisse a affiché sa disponibilité sur l’entame d’une coopération autour de deux ou trois projets spécifiques en matière de formation professionnelle. Après l’entretien avec l’Ambassadeur Anne Lugon-Moulin, le Secrétaire d’Etat a rencontré Erik Swars, Responsables des relations internationales de l’Institut Fédéral des Hautes Etudes en Formation Professionnelle (IFFP) où il a fait un plaidoyer pour la formation des formateurs ivoiriens à travers le renforcement des capacités des enseignants, l’octroi d’opportunités à des jeunes ivoiriens d’aller se former en Suisse dans des filières qui n’existent pas en Côte d’Ivoire, mais qui représentent un réel besoin pour l’économie ivoirienne. En outre, le Secrétaire d’Etat a aussi plaidé pour un appui à l’équipement de certaines écoles et centres de formation professionnelle dont le matériel est vétuste. A l’issue de cette séance de travail, les deux parties ont convenu de l’envoi d’une mission en Côte d’Ivoire pour identifier le niveau d’accompagnement que l’Institut Fédéral des Hautes Etudes en Formation Professionnelle pourrait apporter au développement de la Formation professionnelle en Côte d’Ivoire. Notons qu’en marge de ces visites, la délégation ivoirienne a visité l’entreprise BOBST SA, leader mondial de l’innovation en matière de conception de machines d’emballage au sein de laquelle beaucoup de jeunes se sont formés par alternance.
Commentaires


Comment