Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le Chef de l’Etat a présidé la cérémonie d’ouverture de la 44ème Session du Conseil des Ministres des Affaires Etrangères des pays membres de l’Organisation de la Coopération Islamique
Publié le lundi 10 juillet 2017  |  Présidence
Coopération:
© Présidence par DR
Coopération: ouverture de la 44ème réunion des ministres des Affaires étrangères des pays membres de l`OCI
Lundi 10 Juillet 2017. Abidjan. Le Président Alassane Ouattara a ouvert les travaux de la 44ème réunion des Ministres des Affaires Etrangères des pays membres de l`Organisation de la Coopération Islamique.
Comment


Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a présidé ce lundi 10 juillet 2017, au Sofitel Abidjan - Hôtel Ivoire, la cérémonie d’ouverture de la 44ème Session du Conseil des Ministres des Affaires Etrangères des pays membres de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI).

Intervenant à cette occasion, le Chef de l’Etat a d’abord exprimé la joie de la Côte d’Ivoire d’accueillir cette réunion pour la première fois, depuis son adhésion à l’Organisation de la Coopération Islamique, en 2001, à Bamako.

Aussi, a-t-il traduit sa gratitude et sa fierté ainsi que celles du Gouvernement et du peuple ivoirien pour le choix porté sur notre pays pour organiser cette importante Conférence ; indiquant que cette décision et la présence des différentes délégations sont l’expression de leur confiance, de leur solidarité et de leur soutien à la Côte d’Ivoire.

Il a ensuite salué l’esprit de solidarité qui se manifeste au sein de l’Organisation et qui, du reste, n’a jamais fait défaut à la Côte d’Ivoire ; notamment lors du vote des Etats membres de l’Organisation de la Coopération Islamique en faveur de la Côte d’Ivoire, le 02 juin 2017, pour un siège de membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour la période 2018 - 2019. De même que toute l’assistance de l’OCI pendant les moments difficiles traversés par notre pays.

Toutes choses qui, selon le Président Alassane OUATTARA, ont permis à la Côte d’Ivoire d’obtenir ces dernières années, des résultats remarquables aux plans économique et du développement, aussi bien en interne qu’en externe ; et qui ont également permis d’améliorer les conditions de vie des populations, notamment en termes de sécurité, d’éducation et d’infrastructures.

A cet égard, le Chef de l’Etat a indiqué que les leçons qu’il tire de cette expérience et de celle de l’intégration de notre sous-région, c’est que l’OCI constitue une véritable force de solidarité et peut être un véritable levier de développement économique de nos pays. Ce, d’autant que l’exemple que nous donnent aujourd’hui de nombreux pays dans le monde, est que le regroupement d’ensembles cohérents et harmonieux, qui partagent les mêmes valeurs, est la meilleure voie pour le progrès des peuples.

C’est pourquoi, il a insisté sur la nécessité pour les Etats membres de l’Organisation de la Coopération Islamique de mettre l’accent sur la mise en oeuvre des stratégies de partenariats économiques, commerciaux, scientifiques et technologiques au sein de cette Organisation.

Evoquant le thème central de cette Session : « Jeunesse, Paix et Développement dans un monde de solidarité », le Président de la République a dit que ce thème est actuel et fondamental ; d’autant qu’il met en exergue la problématique de la question de la jeunesse, en particulier dans la quasi-totalité des pays membres de la Oummah où la population est en majorité jeune et en forte croissance.

Par conséquent, il a estimé que les deux plus grands défis auxquels les pays sont confrontés pour cette jeunesse, sont l’éducation et l’accès à un emploi décent. Des défis auxquels il faudra trouver des solutions concrètes, faute de quoi ces jeunes seront sans aucune doute, en proie à toutes les tentations, avec pour nos pays, de graves conséquences (migration, instrumentalisation de cette jeunesse, menace pour la paix et la stabilité, etc).

A ces défis s’ajoutent d’autres sujets de préoccupations comme le dossier de la Palestine, mais également la question du réchauffement climatique qui, depuis la COP21, à Paris, constitue une priorité pour nos pays.

Le Chef de l’Etat a affirmé que ces défis placent les pays membres de l’OCI devant leurs responsabilités et les invitent donc à être à l’avant-garde de tous les combats contre le terrorisme, de toutes les luttes pour le progrès et le développement, tout en portant de nouvelles solidarités et de nouvelles aspirations pour leurs peuples.

Pour terminer, le Président de la République a indiqué qu’en sa qualité d’Etat membre du Conseil de Sécurité des Nations Unies à compter du 1er janvier 2018 et de Président de la 44ème Session du Conseil des Ministres des Affaires Etrangères de l’OCI, la Côte d’Ivoire mobilisera sa diplomatie et son expérience pour apporter sa contribution à la résolution des conflits qui endeuillent et appauvrissent les populations dans certains Etats membres de l’OCI.

Avant le Président Alassane OUATTARA, plusieurs personnalités sont intervenues pour remercier le Chef de l’Etat et le peuple ivoirien pour la qualité de l’accueil et pour avoir accepté d’abriter les travaux de la 44ème Session du Conseil des Ministres des Affaires Etrangères de l’Organisation de la Coopération Islamique, à Abidjan.

Le Secrétaire Général de l’OCI, S.E.M. Youssef AL – OTHAIMEEN a notamment salué la clairvoyance du Président Alassane OUATTARA et ses efforts inlassables pour instaurer la paix, la stabilité et le développement en Côte d’Ivoire.

Notons que l’un des temps forts de cette cérémonie d’ouverture a été la désignation du Ministre ivoirien des Affaires Etrangères, M. Marcel AMON – TANOH, à la tête de la 44ème Session du Conseil des Ministres des Affaires Etrangères de l’Organisation de la Coopération Islamique.
Commentaires


Comment