Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

La chambre d’appel de la CPI doit se prononcer sur la demande de libération de Laurent Gbagbo
Publié le mercredi 19 juillet 2017  |  Jeune Afrique
CPI
© AFP par DR
CPI : l’ex Président Laurent Gbagbo devant les juges
Mardi 19 février 2013. La Haye. L’ancien président ivoirien comparait à la Cour pénale internationale (CPI), pour crime contre l’humanité.
Comment


Laurent Gbagbo sortira-t-il de prison durant la durée de son procès à la Cour pénale internationale ? La chambre d’appel de cette instance doit rendre sa décision sur le sujet mercredi 19 juillet à 14h30 GMT.

En détention depuis six ans, Laurent Gbagbo est jugé pour crimes contre l’humanité depuis le 28 janvier 2016 à La Haye, aux Pays-Bas. Un procès fleuve censé durer trois à quatre ans et mettre en lumière les violences post-électorales en Côte d’Ivoire commises entre décembre 2010 et avril 2011. Celles-ci avaient fait plus de 3 000 morts.

En mars 2017, l’ancien chef de l’État ivoirien, aujourd’hui âgé de 72 ans, avait fait appel de la décision de la CPI de le maintenir en prison pendant toute la durée de son procès. Ses avocats avaient alors argué qu’il souffrait de « maladies l’affectant tant physiquement que psychologiquement ».

Quel risque de fuite ?

Des arguments balayés par l’accusation, pour qui Laurent Gbagbo dispose toujours d’un important réseau de militants dont il pourrait profiter pour « s’enfuir vers un territoire hors de la compétence de la Cour ».

À deux contre un, les juges avaient statué dans le sens de l’accusation. Seul le juge Cuno Tarfusser avait exprimé un point de vue divergent, faisant valoir que la détention avait « excédé le seuil d’une durée raisonnable » et que le risque que Laurent Gbagbo prenne la fuite pour échapper à la justice était « de plus en plus improbable vu son âge et son état de santé ».
... suite de l'article sur Jeune Afrique

Commentaires


Comment