Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/Un club pour la promotion du reggae à l’université Alassane Ouattara de Bouaké
Publié le jeudi 3 aout 2017  |  AIP
Comment


Bouaké - Créé il y a près d’un an, le club reggae de l’université Alassane Ouattara de Bouaké a procédé, mercredi, au lancement officiel de ses activités de promotion de ce genre musical au sein de l’institution académique.

La cérémonie de lancement a été marquée essentiellement par une conférence sur le thème "Les enjeux socio-universitaires du reggae" prononcée par le Pr Tobi Emmanuel, qui a expliqué que ce genre musical traduit la souffrance et le refus de toute domination. "C’est une musique d’engagement", a-t-il fait savoir.

Justifiant la création de ce club à l’UAO de Bouaké, son président, le Dr Koffi Brou Dieudonné, a indiqué que l’objectif est de promouvoir le reggae afin de montrer "le vrai visage de ce genre musical qui est malheureusement victime de plusieurs stéréotypes folkloriques".

Il a ajouté que le reggae et l’université de Bouaké poursuivent le même combat, car les thèmes tels que la justice, la paix, la révolution mentale et la liberté, au cœur des travaux des sciences sociales se retrouvent dans la discographie des artistes reggae.

"Les artistes sont en quelque sorte la branche musicale de la société civile que certains intellectuels représentent", a affirmé le président du club reggae de l’université Alassane Ouattara.

En sa qualité de spécialiste des études consacrées à l’artiste, il a relevé, à titre d’exemple, que la trajectoire politique de la Côte d’Ivoire se retrouve dans la discographie du reggaeman ivoirien, Tiken Jah Fakoli. Il prône la génération consciente, la révolution mentale, le changement politique des comportements.

Au nombre de ses activités en vue, le club reggae procédera à la dédicace d’un livre sur Tiken Jah en septembre prochain, la participation à deux festivals, la célébration de l’anniversaire de la mort de Bob Marley et de Saint-Valentin version reggae.

Le doyen de l’UFR Communication, Milieu et Société, le Pr Anzoumana Ouattara, parrain de la cérémonie, a salué la création de ce club reggae en soulignant qu’il rentre dans la vision de l’université Alassane Ouattara. Puis, il a félicité le Dr Koffi Brou pour son initiative.

(AIP)

Nbf/kp
Commentaires


Comment