Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Côte d’Ivoire/Des enfants de 0 à 5 ans constituent près de la moitié de malades de pneumonie à Dimbokro (DD Santé)
Publié le jeudi 3 aout 2017  |  AIP
Comment


Dimbokro – Les enfants de zéro à cinq ans représentent près de la moitié de cas de personnes souffrant de pneumonie dans le district sanitaire de Dimbokro enregistrées au cours de la période 2016 et premier semestre 2017, a révélé le directeur départemental de la Santé, le Dr Alléchi Prospère, dans un entretien, mercredi, avec l’AIP.

La pneumonie, rappelle-t-on, est une infection des poumons causée le plus souvent par un virus ou une bactérie. Elle est fréquente chez les enfants de zéro à cinq ans. Lorsque le microbe attaque les poumons, le corps réagit en déclenchant une réaction d’inflammation. Les alvéoles, ces minuscules sacs en forme de ballons situés à l’extrémité des bronchioles se remplissent de pus et de liquide inflammatoire, ce qui entraîne des difficultés respiratoires, ajoute-t-on.

"En 2016 nous avons enregistré 10 694 cas de pneumonie. Dans ce lot, les enfants de zéro à cinq ans représentent 46%. En 2017, de janvier à juin, on a enregistré 2434 cas de pneumonie et toujours, les enfants de zéro à cinq ans représentent 46%", a révélé Dr Alléchi Prospêre, soulignant que la vaccination, seul moyen efficace contre cette maladie chez les enfants, a été adoptée par l’Etat ivoirien en raison de la grande proportion des sujets jeunes infectés par le pneumocoque.

Le DD de la Santé a déploré un taux de mortalité de 26% chez ces enfants atteints de pneumonie dans le département. Il a exhorté les parents à fréquenter les centres de santé dès les premiers signes de la maladie chez les nourrissons et à suivre un minimum de mesures d’hygiène, notamment le lavage des mains. "Le vaccin anti-pneumocoque conjugué au niveau des services de l’Etat est gratuit. Avec trois doses de ce vaccin efficace, à partir de la naissance, et un allaitement exclusif, l’enfant est hors de portée de la maladie", a-t-il affirmé.

Le 27 juillet, la Croix-Rouge de Côte d’Ivoire (CRCI), avec l’appui technique de la Croix-Rouge néerlandaise, a lancé un projet sur le "renforcement de la résilience des communautés face à la pneumonie et ses facteurs de risques" dans le district sanitaire de Dimbokro, rappelle-t-on.

(AIP)
ik/kp
Commentaires


Comment