Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Cohésion sociale, prévention et gestion pacifique des conflits : Le Ministère de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité et le FNUAP mettent le cap sur l’appropriation des outils de formation
Publié le vendredi 4 aout 2017  |  Ministères
Cohésion
© Ministères par DR
Cohésion sociale, prévention et gestion pacifique des conflits :Le Ministère de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité et le FNUAP mettent le cap sur l’appropriation des outils de formation
Lundi 31 juillet 2017 à Yamoussoukro.
Comment


Le Ministère de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité, appuyé par le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP) à travers le Fonds de consolidation de la paix, veut amener l’ensemble des acteurs nationaux intervenant dans les thématiques de la cohésion sociale, de la prévention et de la gestion pacifique des conflits à adopter une méthodologie commune et surtout harmoniser les messages véhiculés au cours des formations.
Pour y parvenir, un atelier de formation de formateurs est organisé depuis le lundi 31 juillet 2017 à Yamoussoukro, regroupant environ une trentaine de participants issus des Ministères techniques, des agences des Nations Unies et de la société civile.Cette initiative intervient à la suite de l’atelier organisé en juillet dernier à Dabou où il a été question de produire des outils harmonisés de formation portant sur la cohésion sociale, la prévention et la gestion pacifique des conflits en Côte d’Ivoire.
Selon Agoh Ake Ebenezer, inspecteur technique au Ministère de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de Solidarité, cette formation vise à mettre en place des mécanismes pertinents de renforcement de la cohésion sociale et de prévention de conflits à l’échelle nationale : « La Cote d’Ivoire a été secouée récemment par de nombreux conflits. On se souvient de celui qui a éclaté l’année dernière à Bouna et qui a eu pour conséquence de nombreuses pertes en vies humaines. A cela, s’ajoutent de nombreux conflits fonciers enregistrés çà et là. Le Ministère veut mettre fin à tout cela », a-t-il indiqué.
Ainsi, les participants, à travers des cas pratiques, ont pu aiguiser durant cinq jours, leurs connaissances sur les modules de culture et de consolidation de la paix, de cohésion sociale. Ce n’est pas tout. Ils ont également reçu des techniques de prévention et de gestion pacifique des conflits. « Les bénéficiaires particulièrement ceux des Ministères techniques devraient être en mesure désormais de traiter les cas de conflits auxquels ils seront confrontés », a rappelé Zouzou Alain, le formateur principal.
Ba Bi Doually Charles, Directeur Régional du Ministère de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité, se dit désormais outillé et armé dans le cadre du renforcement de la cohésion sociale : « J’ai acquis de nouvelles connaissances sur le conflit et la manière de le gérer pacifiquement. Je promets l’appliquer dans ma zone de compétence », a-t-il rassuré. Même son de cloche pour Kouakou Houango Michel Olivier, directeur du complexe socio-éducatif de Daloa : « Cette formation me donne désormais les aptitudes pour être efficace sur le terrain dans la cadre du renforcement de la cohésion sociale », a-t-il soutenu.
Commentaires


Comment