Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/International/ La CEDEAO offre des vivres aux populations du Nord-Est du Nigeria
Publié le mercredi 9 aout 2017  |  AIP
Comment


Abidjan - La Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), à travers sa Réserve régionale de sécurité alimentaire (RRSA), a fait don au gouvernement nigérian de 1 130 tonnes, soit 22 600 sacs de 50 kg de vivres, destinés aux Etats de Borno, de Gombe, d’Adamawa et de Yobe, dans le Nord-Est du Nigeria.

La cérémonie de remise des vivres, composés de maïs, de sorgho et de mil, s’est déroulée mardi à Maiduguri, la capitale de l’Etat de Borno, en proie à une crise alimentaire.

Selon un communiqué de la CEDEAO transmis à l’AIP, elle fait suite aux multiples concertations entre l’organisation régionale et la National Emergency Management Agency (NEMA) sur la crise alimentaire et nutritionnelle qui sévit au Nord-Est du Nigeria, et du Mémorandum signé entre les deux parties le 22 mai.

En réceptionnant les vivres au nom du gouvernement nigérian, le directeur général de la NEMA, Mustapha Maihajja, le directeur à l’Aide et à la Réhabilitation de la NEMA par intérim, Kayode Fagbemi, ont exprimé leur gratitude et leur reconnaissance au président de la Commission de la CEDEAO, Marcel de Souza, pour cette assistance humanitaire très appréciable.

Selon les prévisions de la NEMA, près d’un million de personnes devront bénéficier de cette assistance dans les Etats du Nord-Est du Nigeria affectés par la crise alimentaire, dont 211 000 dans l’Etat de Borno.

Outre les 1130 tonnes de céréales qui ont été remises aujourd’hui à la NEMA, des sacs de riz seront livrés ultérieurement aux autorités nigérianes. Au total, il est prévu la livraison de vivres à hauteur d’un million de dollars américains.

Cette opération de livraison de vivres bénéficie du soutien du projet d’appui au stockage de sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest financé par l’Union européenne à hauteur de 56 millions d’Euros.

En 2016, la NEMA avait saisi le président de la Commission de la CEDEAO, Marcel de Souza, pour solliciter une aide humanitaire d’urgence.

(AIP)

cmas

Commentaires


Comment