Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Début des épreuves écrites du BTS en Côte d’Ivoire avec près de 50 mille candidats
Publié le lundi 21 aout 2017  |  APA
BTS
© Abidjan.net par PR
BTS 2017 : la ministre Bakayoko Ly Ramata lance les épreuves écrites à Yopougon
Abidjan le 21 août 2017. La ministre de l`enseignement supérieur et de la recherche scientifique,professeur Bakayoko Ly Ramata a procédé ce lundi au lancement officiel des épreuves écrites du Brevet de Technicien Supérieur (BTS) auquel prennent part 49933 candidats.
Comment


Les épreuves écrites du Brevet de technicien supérieur (BTS) ont démarré, lundi, sur l’ensemble du territoire national ivoirien avec près de 50 mille candidats répartis dans 98 centres, a constaté APA sur place.

Pour cette session 2017, des responsables de centres d’examen se félicitent de la bonne organisation des épreuves comparativement à l’année dernière.

Au Centre d’examen CESGT de la zone 4 de Marcory, les cartables et autres supports sont déposés à l’entrée de chaque salle. Un silence total y règne.

‘’Les épreuves se déroulent bien. Nous avons commencé avec l’épreuve de technique d’expression française qui est la première épreuve. Nous sommes dans un centre où nous avons deux filières que sont le système électronique informatique (SEI) et optique option lunetterie’’ explique Félix Boua, Président de ce centre qui compte 424 candidats dont ‘’74 candidats pour la filière optique option lunetterie et 350 en SEI’’.

‘’Cette année tout se passe bien, l’année dernière nous avons eu quelques problèmes de surveillance et des retards dans l’arrivée des épreuves. Cette année, la problématique a été résolue. Actuellement nous avons une composition de 3 heures et l’après-midi une composition de 2 heures’’, ajoute-t-il.

Tout comme M. Boua, le professeur Kablan, président du centre ISFOP de Koumassi qui enregistre 463 candidats s’est félicité de la bonne organisation de cette première journée.
‘’Personne n’a manifesté un désagrément, que ce soit du côté des candidats ou des surveillants. Cette année nous sommes passés à l’identification numérique des candidats avec des stickers’’, explique M. Kablan.

‘’Les candidats n’ont pas leurs noms sur les stickers, mais des numéros à travers des codes-barres, une innovation qui nous permet de gagner en temps et en efficacité’’ s’est-il félicité.
Ces épreuves écrites qui s’achèvent le 26 août prochain mobilisent au total 49 943 candidats dont 7371 sont des candidats libres et 42.572 des candidats officiels. Ces candidats sont issus des filières industrielles et tertiaires.

MC/ls/APA
Commentaires


Comment