Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Pour une ardoise laissée par Koné Cheick Oumar, la Fifa enjoint l’Africa Sports d’Abidjan à payer 16 000 euros à un entraîneur
Publié le vendredi 25 aout 2017  |  LInfodrome
Africa
© Abidjan.net par Atapointe
Africa sport : Les supporters veulent mettre fin aux crises
Dimanche 23 octobre 2016. Abidjan-Plateau. Les membres associés, supporters de l`Africa Sport National ont tenu leur Assemblée générale mixte, ce dimanche 23 octobre 2016 en présence du President Koné Cheick Oumar. Il s`agissait de trouver les voies et moyens de mettre fin à la crise qui secoue les verts et rouge depuis plusieurs années.
Comment


epuis le dimanche 13 août 2017, la Fifa a condamné l’Africa Sports d’Abidjan à payer 16 000 euros à son ancien entraîneur, le Franco-américain Eric Descombes, pour 3 mois d’arriérés de salaires accumulés sous l’ex-PCA, Koné Cheick Oumar.

16 000 euros soit environ 10 480 000 francs cfa à payer à Eric Descombes, l’ex-entraineur de l’Africa Sports d’Abidjan recruté par l’ex-PCA du club, Koné Cheick Oumar. Le comité exécutif du club vert et rouge, dirigé actuellement par Alexis Vagba, a déjà payé la somme de 3 000 000 francs cfa (3 millions de francs cfa), au technicien et non 3000 euros comme mentionné dans l’hebdomadaire du club, « Les Aiglons ». Le reste sera payé en 2 traites : une le lundi 20 novembre 2017 et l’autre, le mercredi 20 décembre 2017. Sinon, le dossier sera transmis au conseil de discipline de la Fifa pour des éventuelles sanctions.

L’origine de l’affaire

Pour comprendre l’origine de cette affaire, il faut remonter un peu plus loin dans le temps, à la période où Koné Cheick Oumar dirigeait le club en tant que président du Conseil d’administration (PCA). Après le limogeage de l’entraîneur Milisav Bogdanovic, Koné Cheick Oumar a fait appel, en 2013, au Franco-américain Eric Descombes. Entre-temps, survient la crise au sein du Conseil d’administration qui avait vu le remplacement de Koné Cheick Oumar par l’un des administrateurs, en l’occurrence Alexis Vagba. Avant son départ, Koné Cheick Oumar devait 3 mois de salaires à Eric Descombes. La continuité étant l’une des caractéristiques de l’administration, le nouveau PCA, Alexis Vagba, a donc demandé au technicien franco-américain de poursuivre le travail. Mais on ne sait pour quelles raisons, ce dernier ne sait plus présenté au Complexe sportif de la Sotra où le club s’entrainait, à l’époque des faits. Après avoir fait constater son absence par un huissier, le Conseil d’administration dirigé par Alexis Vagba avait conclu à un abandon de poste de la part du technicien. On en était là. Plus tard, à cause des récurrents palabres entre le PCA déchu, Koné Cheick Oumar, et son successeur, Alexis Vagba, la Fédération ivoirienne de football (Fif) a mis le club sous une administration provisoire, dirigée par Me Cheickna Sylla.
... suite de l'article sur LInfodrome

Commentaires


Comment