Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

7eme Forum sur la Révolution verte en Afrique : Ouattara appelle les Etats Africains à faire preuve de ‘’plus de volonté politique’’ en vue de la transformation du secteur agricole sur le Continent
Publié le jeudi 7 septembre 2017  |  Abidjan.net
Cérémonie
© AFP par Sia Kambou
Cérémonie d`ouverture de la 7è édition de African Green Révolution Forum 2017
Mardi 06 Septembre 2017. Abidjan. Cérémonie d`ouverture de la 7è édition de African Green Revolution Forum présidé par plusieurs Chefs d`Etats Africains. Photo: Le Président de la République, Alassane Ouattara
Comment


La 7eme édition du Forum sur la Révolution verte en Afrique (AGRF) a officiellement ouvert ses portes ce mercredi 6 septembre 2017 à Abidjan, en présence des chefs d’Etat de Côte d’Ivoire Alassane Ouattara et du Libéria Ellen Johnson Sirleaf, ainsi que des anciens présidents Olusegun Obasanjo du Nigéria, John Kuffour du Ghana et Jakaya Kikwete de la Tanzanie.

Dans son discours d’ouverture, le président ivoirien Alassane Ouattara a plaidé pour plus de volonté politique de la part des dirigeants Africains en faveur du secteur agricole, ce d’autant plus qu’il emploie 60% de la population sur le Continent. Rappelant que l’Agriculture constitue pour bon nombre d’Etats africains le principal pourvoyeur de l’économie, Alassane Ouattara a insisté sur la nécessité pour les Etats d’aller vers la transformation du secteur agricole. Y parvenir, dira le chef de l’Etat ivoirien, ‘’requiert une volonté politique, des réformes courageuses ainsi qu’un financement important’’.

Alors que le continent regorge de 65% des terres arables au niveau de la planète, Alassane Ouattara déplore que le continent à ce jour continue d’importer pour 35 millions de dollars en alimentation. ‘’L’agriculture est une source de création d’emploi et nous devons tout faire pour inculquer à notre jeunesse la nécessité de s’y intéresser’’, a-t-il affirmé. Si beaucoup reste à faire, Le président ivoirien a évoqué quelques réformes entreprises depuis 2011, qui ont permis d’obtenir des résultats satisfaisants. La Côte d’Ivoire, à en croire le président Ouattara, produit 2 millions de tonnes de cacao sur une production mondiale d’environ 4,7 millions de tonnes. Ce qui en fait Premier producteur mondial. Elle est également premier producteur mondial d’anacarde et de noix de colas. En outre la Côte d’Ivoire occupe le premier rang au niveau des producteurs d’hévéa en Afrique, et premier exportateur africain d’huile de palme.

Le Chef de l’Etat ivoirien a indiqué à l’endroit de ses hôtes, que les revenus aux producteurs sont passés de 3.000 milliards de F CFA en 2011 à 6.000 milliards de F CFA en 2016. Cette somme est l’équivalent du budget de la Côte d’Ivoire en 2017, a dit Alassane Ouattara. Conscient des enjeux climatiques dans le développement de l’Agriculture, le président ivoirien a appelé les Etats développés à venir en aide aux Etats africains dans la lutte contre ‘’le dérèglement climatique’’.

Avant le chef de l’Etat ivoirien, ont intervenu successivement, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly, la présidente d’AGRA, le Dr Agnès Kalibata, le PCA d’AGRA, le Premier Ministre du Togo, Komi Sélom Klassou et la présidente du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf. Tous ont rappelé l’importance pour l’Afrique d’aller vers le développement agricole, gage de prospérité pour le Continent. Les institutions internationales qui se sont engagées lors de l’édition précédente de l’AGRF, ont fait le point de leurs engagements et réaffirmé leur volonté de poursuivre leur appui au développement de l’Agriculture en Afrique.

Le Prix africain pour l’alimentation 2017 est revenu au Prof. Ruth Oniang’o du Kenya, et Maïmouna Sidibé du Mali. Ouverte ce mercredi la 7ème édition du Forum sur la Révolution verte dont le thème est « Accélérer la marche de l’Afrique vers la prospérité: contribuer à la croissance des économies et à la création d’emplois en Afrique à travers l’agriculture » fermera ses portes ce vendredi 8 septembre.

Elisée B.
Commentaires


Comment