Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Une phase pilote d’opérationnalisation de la CMU en vue avec les retraités du privé après les étudiants
Publié le mercredi 6 septembre 2017  |  AIP
Comment


Abidjan - La Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) a débuté officiellement, mercredi, l’enrôlement à la Couverture maladie universelle (CMU) des retraités et rentiers du secteur privé, formant une population de quelque 120 000 personnes et, qui va constituer une cible d’expérimentation de ce système de sécurité sociale entré dans sa phase d’opérationnalisation depuis le 25 avril 2017, avec une première phase pilote portant sur les étudiants.

Lancé le 30 décembre 2014 avec l’enrôlement du président de la République, Alassane Ouattara, la CMU est un système de protection contre le risque maladie au bénéfice de l’ensemble des populations vivant en Côte d’Ivoire (nationales ou non). La loi en fait aujourd’hui l’unique régime de base obligatoire, reléguant au rang de complément toute autre assurance de ce type.

Il sera ainsi, après la généralisation, impossible pour tout citoyen non affilié à ce régime de base de s’offrir une couverture santé complémentaire, la loi interdisant à toute société d’assurance de contracter avec lui.

La date prévisionnelle de démarrage des prestations généralisées de la CMU a été fixée pour janvier 2018. Avant, des phases d’expérimentation, avec des populations cibles, sont conduites pour notamment éprouver le fonctionnement opérationnel du système, identifier les obstacles, les procédures et les processus à améliorer.

La première phase pilote, lancée en avril et en déploiement, porte sur une population estudiantine de 150 000 âmes. Deux autres phases d’expérimentation sont en préparation dont l’une va porter sur les retraités et rentiers du secteur privé, a informé le directeur général de la CNAM, Bamba Karim, lors du lancement de l’enrôlement de cette catégorie de personnes. L’autre phase qui va être financiée par la Banque mondiale va porter sur un échantillon de personnes dites indigentes.

La Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) est l’institution de prévoyance sociale en charge de la mise en œuvre de la CMU. Elle œuvre à travers différents partenariats avec notamment des mutuelles et des organismes intervenants en matière de sécurité sociale.

La caisse est ainsi engagée notamment avec la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) et la Mutuelle des travailleurs et des retraités du secteur privé (MUTREPCI) pour la présente opération d’enrôlement qui va s’étendre sur deux semaines et qui se déroulera simultanément dans les 17 agences que compte la CNPS.

L’agence de Cocody a accueilli la cérémonie de lancement. La CNAM, à travers l’opération, dit matérialiser sa volonté de se rapprocher des populations, en vue de les sensibiliser et faciliter leur enregistrement. Quelque 5400 retraités du privé sont à ce jour déjà enrôlés à la CMU, à en croire l’institution.


kg/fmo
Commentaires


Comment