Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Visite officielle de la Présidente du Libéria en Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara appelle au retour des exilés ivoiriens
Publié le vendredi 8 septembre 2017  |  Le Jour Plus
Entretien
© Abidjan.net par Pr
Entretien du Président Ouattara avec son homologue du Libéria Ellen Johnson-Sirleaf
Abidjan le 7 septembre 2017. Le Président de la République, Alassane Ouattara s`est entretenu ce jeudi avec son homologue du Libéria, Ellen Johnson-Sirleaf au Palais de la Présidence de la République, dans le cadre de la visite officielle qu`elle effectue en Côte d`Ivoire, du 07 au 08 septembre 2017.
Comment


En visite officielle en Côte d’Ivoire depuis 48 heures, Ellen Johnson Sirleaf, la Présidente du Libéria a eu une séance de travail avec le Chef de l’Etat ivoirien, hier au palais présidentiel. A leur sortie, les deux Président ont salué l’excellente coopération qui existe entre les deux pays. La Présidente du Libéria a apprécié à sa juste valeur le leadership régional qui booste les rapports de coopération et de partenariat dans la zone. Nul n'est surement prophète chez soi. Alors que le mérite de Ouattara à développement son pays depuis son accession à la magistrature suprême en 2010 ne fait l'ombre d'aucun doute. Et son homologue du Libéria n’a pas manqué de le signifier, hier au palais présidentielle. La preuve, le Chef de l’Etat a élevé au "Grade de Chevalier Grand Cordon dans l'ordre très vénérable de la Chevalerie des Pionniers" de la République du Libéria, la plus haute distinction du pays, le 15 juillet dernier. Cette distinction de l’Etat libérien, selon Alassane Ouattara augure de l’amitié et de la fraternité vraie entre les deux peuples. Le Président Ivoirien a profité de cette tribune pour lancer un appel aux exilés Ivoiriens au Libéria. « La plupart de nos frères qui ont eu refuge au Libéria après la crise postélectorale sont rentrés. Il en reste encore environ un millier au Libéria. Je leur demande de rentrer. Il est tout aussi vrai qu’ils se sentent bien chez le voisin, mais leur place est ici pour qu’on développe le pays ensemble » a souhaité le Président Ouattara.

F N
Commentaires


Comment