Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire : l’avenir du RHDP se joue au 3è congrès du RDR
Publié le samedi 9 septembre 2017  |  APA
3ème
© AFP par Issouf Sanogo
3ème congrès ordinaire du RDR: cérémonie d’ouverture en présence du couple présidentiel
Abidjan le 9 Septembre 2017. Le 3ème congrès ordinaire du Rassemblement des Républicains s’est ouvert aujourd’hui au Parc des Sports de Treichville en présence du Président Alassane Ouattara et de son Épouse. Plusieurs partis politiques alliés venus de la sous-région étaient présents pour soutenir le RDR.
Comment


La survie du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir) a meublé les interventions des partis membres de cette alliance, à l’ouverture, samedi, du 3è Congrès ordinaire du Rassemblement des républicains (RDR, l’un des ténors de la coalition), en présence du chef de l’Etat, Alassane Ouattara et de son épouse Dominique Ouattara.

L’un des enjeux de ce congrès ouvert dans la ferveur devant près de 15 000 militants tous acquis à la cause du mentor Alassane Ouattara est moins le retour ’’officiel’’ quasi certain de celui-ci aux affaires du parti que la survie de la coalition des cinq partis qui l’ont porté au pouvoir depuis 2010.

Le RHDP traversé par des convulsions était au centre des discours des partis composant cette alliance sur lequel souffle un vent de suspicion généralisé. C’est pourquoi au nom de son parti, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), le président Henri Konan Bédié, à travers son message lu par Pr Maurice Kakou Guikahué, a insisté sur son ‘’attachement aux idéaux’’ qui ont fondé cette alliance.

La présence de Maurice Kakou Guikahé, ‘’ farouche défenseur et catalyseur’’, selon M. Bédié, est ‘’le gage de l’ancrage et de la ferme adhésion’’ de son parti au RDHP, en recommandant de ‘’poursuivre les candidatures uniques au sein du RHDP’’.

Tout en assurant le RDR de sa ‘’fraternité et de sa solidarité’’, pour l’occasion, Dr Toikeusse Mabri, président de l’Union pour la démocratie et la paix (UDPCI, toujours membre de l’alliance, en dépit du départ du gouvernement du président du parti) rêve pour sa part, d’une ‘’Côte d’Ivoire où la démocratie est de mise pour une alternance’’.

Pour le RDR, selon le président du comité d’organisation, Adama Bictogo, il faut ‘’consolider les acquis pour aller de l’avant avec Alassane Ouattara’’. Ce parti est soupçonné par ses alliés du RHDP de manœuvrer pour ‘’conserver le pouvoir’’ en dépit de l’Appel de Daoukro préconisant ‘’l’alternance au de l’alliance’’.

Mais, ‘’ l’adoption par référendum, en 2016, d’une nouvelle Constitution ouvre la voie à un troisième mandat au président Ouattara’’ se convainc un cadre du PDCI présent à l’ouverture du 3è congrès du RDR selon qui l’avenir du RHDP dépendra de ‘’l’issue de ces assises’’.

Car, estime-t-il, le retour du chef de l’Etat Alasane Ouattara à la présidence du parti, marquera, incontestablement, le début d’un long processus pour un ‘’éventuel 3è mandat’’.

Plusieurs partis ''frères et amis'' africains, notamment l'URD de Soumaïla Cissé (Mali), l'UFR de Sidia Touré (Guinée), le MPP de Christian Marc Kaboré (Burkina Faso), l'APR de Macky Sall (Sénégal), le PDS d'Abdoulaye Wade (Sénégal)... ont apporté leur soutien au RDR.

Les assises se poursuivent avec les travaux en commission et l’élection ‘’par acclamation’’ du nouveau président, dans la nuit de Samedi à Dimanche.

HS/ls/APA
Commentaires


Comment