Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Les parents d’élèves accusés de retarder le début effectif des cours à Yamoussoukro
Publié le mardi 12 septembre 2017  |  AIP
Comment


Yamoussoukro, 11 sept (AIP) - Les difficultés de reprise effective des cours à chaque rentrée scolaire ne sont pas liées au gouvernement ni à un problème structurel mais c'est le fait des parents d'élèves, a fait savoir lundi le proviseur du Lycée scientifique de Yamoussoukro, Henri Koula, estimant que ceux-ci ne prennent pas les dispositions utiles pour préparer la rentrée de leurs enfants.

Selon le proviseur rencontré dès les premières heures de la rentrée scolaire, les inscriptions en ligne ont débuté depuis le 05 juillet, suivies des inscriptions physiques le 29 août, soit deux semaines avant la rentrée scolaire. « Mais à ce jour, les parents d'élèves traînent encore le pas », a regretté M. Koula.

Il a indiqué que sur un effectif de 936 élèves, seulement 305 sont inscrits, soit un taux de 32,58%. « Ça, ce n'est pas le fait du ministre de l'Éducation nationale. Le problème, ce sont les parents d'élèves qu'on continue d'attendre », a fait remarquer le proviseur du Lycée scientifique de Yamoussoukro.

Henri Koula a fait savoir que l’astuce trouvée pour un démarrage effectifs, c'est de commencer les cours avec les élèves inscrits ou pas et permettre aux non-inscrits d'achever leur inscription dans l'après-midi. Ce, pour atteindre et passer le cap de 1000 heures de l'année dernière, a-t-il dit.
(AIP)
nam/cmas
Commentaires


Comment