Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

RDR : Comment Ouattara a ‘’tué’’ les tensions
Publié le mercredi 13 septembre 2017  |  Le Jour Plus
3ème
© AFP par Issouf Sanogo
3ème congrès ordinaire du RDR: Cérémonie de clôture
Abidjan le 10 Septembre 2017. Le 3ème Congrès ordinaire du Rassemblement Des Républicains a refermé ses portes ce jour au Parc des Sports de Treichville avec le discours d`orientation du Président Alassane Ouattara.
Comment


Le 3è congrès ordinaire du Rassemblement des républicains a connu une mobilisation record. Il a surtout enregistré la nomination inattendue des femmes à la présidence et au secrétariat général. L’effet surprise de cette action a néanmoins permis à Alassane Ouattara de ramener la sérénité au sein de ses militants désormais emmenés à s’adapter à la nouvelle donne.

« Or donc, il fallait çà pour que les enfants d’Alassane Ouattara arrêtent de s’invectiver et se chahuter comme des chiffonniers. Or donc il fallait ce balayage pour que les uns arrêtent de se considérer comme des demi-dieux, et que les autres arrêtent de jouer les enfants gâtés à qui il faut toujours offrir le bonheur sur un plateau d’or ». C’est l’avis d’un observateur de la vie politique Ivoirienne sur les nominations effectuées à la tête du Rassemblement des républicains, lors de son 3ème congrès tenu les 09 et 10 septembre 2017. Grand admirateur d’Alassane Ouattara et sympathisant du parti unifié des houphouétistes en voie de création, il se dit « satisfait de la démarche d’ADO qui a ramené le calme au sein du RDR », selon ses propres termes. 48 heures après le conclave des républicains Ivoiriens, on est tenté de donner raison à cet observateur, et pour cause : les cadres du RDR qui s’invectivaient et qui s’insultaient par le canal de leurs sympathisants font désormais profil bas. Les réseaux sociaux ont cessé d’être inondés des prises de positions qui mettaient en évidence la guerre larvée qui pourrissait l’atmosphère au sein du parti ‘’à la case’’. Les militants du RDR ont cessé leurs déclarations tapageuses et intempestives censées bonifier l’aura de leurs commanditaires dans l’optique d’une promotion lors du congrès qui profilait à l’horizon. Remis de leurs émotions suscitées par la montée surprise des femmes à la tête de leur parti, les ’’Bramôgô’’ d’ADO souhaitent à présent que celles-ci œuvrent au retour de tous les militants et à l’apaisement total de l’atmosphère au sein de leur parti.

Une technique de communication qui a positivement choqué les militants

Selon notre consultant, Ouattara a tenu des propos qui ont positivement choqué les militants et les cadres du RDR. « C’est une bonne technique de communication qui les a désarmés, en ce sens qu’elle a mis à nu la vanité de leurs guerres de leadership et de leur manque d’humilité. En ramenant ses militants à leur plus simple expression, ADO conditionnait ceux-ci aux décisions surprenantes qu’il allait leur annoncer », rajoute notre consultant qui dit fantasmer devant les qualités de grand communicateur du président d’honneur du RDR. « Je suis heureux car je n’ai jamais oublié d’où nous venons. Il fut un temps où il était dur d’affirmer son appartenance au RDR. Se faire établir un document administratif était un véritable parcours du combattant. Plus le temps passait, plus il était difficile de s’afficher au RDR. C’est pourquoi, chaque fois que le doute pourrait vous gagner, jetez un coup d’œil dans le rétroviseur. Souvenez-vous d’où nous venons et ne soyez pas des essuie-glaces. Vous apprécierez à sa juste valeur la paix, la stabilité et la cohésion dans lesquelles nous vivons actuellement. Les gens oublient ce que nous avons vécu entre 2000 et 2010. N’oubliez jamais ce que le pays a été pendant cette décennie. Mais ne faites pas semblant non plus. Nous nous connaissons bien dans ce pays. Nous savons à qui nous pouvons faire confiance. Et nous savons ceux qui ne sont pas dignes de confiance. Ne vous amusez pas avec la Côte d’Ivoire qui vient de loin ».C’est en effet en ces termes qu’Alassane Ouattara a ramené les militants et les cadres aux heures chaudes de leur lutte contre l’oppression et pour la conquête du pouvoir d’Etat. Il s’agissait pour lui de dire aux siens que la priorité se situe au niveau du renforcement des bases et des positions du parti, et non au niveau des querelles intestines qui ne peuvent qu’affaiblir. La nomination d’Henriette Diabaté à la présidence est la matérialisation de cette conviction qui caractérise à présent l’état d’âme des cadres et des militants du RDR.

Des choix opérés dans le secret

Dès lors, on comprend la Chape de plomb qui s'est abattue sur le palais des congrès de Treichville lorsqu'Alassane Ouattara a dévoilé les noms des nouveaux dirigeants du RDR. Alassane Ouattara a consulté ses proches, ses amis intimes qui lui donnent toujours leurs avis sur les sujets importants. Mais rares étaient ceux qui étaient informés de ses choix avant qu’il ne les dévoile. Et 48 heures après, cette atmosphère persiste même si les militants dudit parti semblent se remettre progressivement de l'onde de choc suscitée par les nominations surprises d'ADO. « A travers cette géopolitique réussie par notre président d'honneur, toutes les régions de Côte d'Ivoire sont désormais représentées à la tête du RDR. Mais ce qui fait le plus plaisir, c'est qu'il a choisi des personnalités qui ont le profil de la tâche ». C'est le commentaire d'un secrétaire départemental du RDR sur les nominations opérées par Ouattara. A raison, vu la très forte personnalité d'Henriette Dagri Diabaté et la très grande ferveur militante de kandia Camara et d'Anne Ouloto. Nul doute donc que ces dames mettront en exergue leurs qualités reconnues par la quasi-totalité des militants du parti ''à la case'' qui souhaitent une redynamisation plus accélérée de leur parti.

Diabaté Franck Boyo
Commentaires


Comment