Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

Côte d’Ivoire/International/ Les États membres de l’UA soutiennent le projet de statuts de la CAAC (Communiqué)
Publié le jeudi 21 septembre 2017  |  AIP
Cérémonie
© Présidence par DR
Cérémonie d`ouverture du 29e Sommet ordinaire de l`UA à Addis-Abeba
Cérémonie d`ouverture du 29e Sommet ordinaire de l`Union Africaine, à laquelle a pris part le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, ce lundi 03 juillet 2017, au siège l`UA, à Addis-Abeba (Ethiopie).
Comment


Abidjan - Les ministres de la jeunesse, de la culture et du sport de la réunion des États membres de l'Union africaine (UA) à Nairobi au Kenya ont approuvé le projet de statut de la Commission africaine de l'audiovisuel et du cinéma (AACC) lors de la session extraordinaire du Comité technique spécialisé sur la jeunesse, la culture et le sport (STC- YCS2).

Selon un communiqué publié mercredi par l’Organisation de la presse africaine (APO), l'AACC a été créée en juin 2016 à Addis-Abeba en Ethiopie en tant qu'institution spécialisée de l'Union africaine. Les ministres ont également approuvé la création du Secrétariat temporaire de l'AACC à Nairobi, au Kenya.

L'établissement et l'approbation des statuts sont le résultat d'efforts concertés menés par le Gouvernement de la République du Kenya, la Fédération panafricaine des cinéastes (FEPACI).

Cette structure est actuellement hébergée par le Gouvernement kényan, la Commission de l'Union africaine (CUA) et les principaux pays producteurs de films, dont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, la République démocratique du Congo, l'Éthiopie, le Ghana, le Mali, le Nigeria, l'Afrique du Sud et le Zimbabwe, entre autres. La création de l'AACC a initialement été suggérée par le Conseil exécutif de l'UA à Maputo, au Mozambique, en 2003.

L’AACC sera responsable de promotion du développement rapide de l'industrie audiovisuelle et cinématographique en Afrique et encouragera la création de structures appropriées aux niveaux national, régional et continental.

L'industrie de l'audiovisuel et du cinéma représente cinq milliards $ E-U dans le PIB continental, employant environ cinq millions de personnes. Avec la poussée actuelle pour son développement, cette industrie devrait atteindre plus de 20 millions d'emplois et une contribution annuelle de 20 milliards $ E-U.

(AIP)
Commentaires


Comment