Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Cour pénale Internationale- Philippe Mangou, la clé de la vérité du procès Laurent Gbagbo et Blé Goudé ?
Publié le vendredi 22 septembre 2017  |  Pôle Afrique
Hommage
© Abidjan.net par Atapointe
Hommage à Mathieu Ekra: la levée de corps 
Mardi 24 Mars 2015. Abidjan. IVOSEP Treichville. Le Chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara a assisté á la levée de corps de Feu Mathieu Vangah Ekra, Grand médiateur honoraire de la république. Photo: SEM Phillipe Mangou, ambassadeur de Côte d`Ivoire au Gabon
Comment


Chef d’état-major des armées de Côte d’Ivoire au moment de la crise postélectorale de 2010-2011, le général Philippe Mangou est annoncé ce lundi 25 septembre à la barre de la Cour Pénale Internationale (CPI). En qualité de témoin dans le procès de l’ancien dirigeant ivoirien Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé. Pour le compte de l’accusation.

Il est diversement apprécié en Côte d’Ivoire. Certains le présentent comme la carte clé du bureau de la procureure de la CPI, Fatou Bensouda. André Silver Konan, journaliste-écrivain ivoirien, est de cet avis. « Incontestablement, le Général Mangou est un témoin clé, un acteur majeur de la crise postélectorale, disons un sachant vivant. De ce fait tout dépendra de sa disposition à parler vrai ou à user de la langue de bois », analyse-t-il pour Pôleafrique.info qui l’a joint. A en croire le confrère, la pertinence du passage à la barre de l’Ambassadeur Mangou, sera conditionnée par la sincérité de sa déclaration. «S’il parle vrai, ce sera une vraie clé. S’il décide d’user de la langue de bois, on ne sera pas plus avancé qu’avec le témoignage du Général Kassaraté, un autre témoin clé qui a usé de la langue de bois », ajoute André Silver Konan.
... suite de l'article sur Pôle Afrique

Commentaires


Comment