Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

CPI- Le général Philippe Mangou accuse les généraux Dogbo Blé, Kassaraté et Brindou
Publié le lundi 25 septembre 2017  |  Pôle Afrique
Justice/Procès
© Autre presse par DR
Justice/Procès Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé : le General Mangou témoigne
La Haye le 25 septembre 2017. Le Général Mangou était invité à la Cour Pénale Internationale à dire sa part de vérité dans la crise post-électorale qui a secoué la Côte d`Ivoire
Comment


A la barre à la Cour Pénale Internationale (CPI) en cette mi-journée de ce lundi 25 septembre pour la 1ère journée de sa comparution dans le procès Laurent Gbagbo et Blé Goudé, le général Philippe Mangou a décrit le comportement de l’ancien commandant de la garde républicaine le général Dogbo Blé, qu’il qualifie de non respectueux des anciens pendant la crise postélectorale.

« Dogbo nommé commandant de la garde républicaine, commandant militaire du palais, s’est vu pousser des ailes, au point d’arrêter des anciens. Un homme comme le général Coulibaly Abdoulaye le PCA d’Air Ivoire parce que sortant du Golf (Ndlr, Hôtel du Golf), lui prendre ses portables, c’était une aberration.. Il ne respecte plus personne. Et je crois que c’est la fonction qui a fait qu’il s’est mis sur son piédestal », a révélé l’ex-chef d’Etat-major des armées de Côte d’Ivoire sous Laurent Gbagbo.

Pourtant, un peu plus tôt, il ne tarissait pas d’éloges pour l’ex-commandant de la garde républicaine. « Le général Dogbo Blé était un homme très intelligent, il était cultivé, déterminant, courageux. Quand je l’ai connu, c’est à peine s’il bavardait. Il rasait les murs pratiquement. Mais vous savez, parfois quand on occupe des fonctions, on s’oublie soi-même et c’est quelques fois dangereux », soutient le général Mangou non sans insister sur le fait que son ex-collaborateur était quelqu’un de « très effacé » jusqu’au « changement brusque » de son comportement.
... suite de l'article sur Pôle Afrique

Commentaires


Comment