Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Journées socioculturelles du ​d​épartement d’A​nglais « Tradidays » : ‘’les activités culturelles constituent un élément central dans l’éducation’’ (Maurice Bandama)
Publié le mercredi 27 septembre 2017  |  Abidjan.net
Journées
© Abidjan.net par JOB
Journées socioculturelles du d​épartement d’A​nglais « Tradidays »
Les journées socioculturelles du Département d’anglais, « Tradidays » se sont déroulées le vendredi 22 septembre 2017, sous le parrainage du Ministre de la Culture et de la Francophonie, M. Maurice Bandama, en présence des Ambassadeurs de Grande
Comment


Les journées socioculturelles du Département d’anglais, « Tradidays » se sont déroulées le vendredi 22 septembre 2017, sous le parrainage du Ministre de la Culture et de la Francophonie, M. Maurice Bandama, en présence des Ambassadeurs de Grande Bretagne et Etats-Unis en Côte d’Ivoire.

L’objectif de cette manifestation dont le thème général : « le rapport entre l’apprentissage des langues étrangères et les traditions et cultures locales », a été de proposer de la part de la direction dudit Département, autre chose à côté des cours en amphithéâtres et des examens. Il a été question d’offrir aux étudiants un cadre pour s’imprégner du savoir-être et du savoir-faire afin qu’ils puissent exprimer et exploiter d’autres types de talents et compétences.

Impliqué dans la réussite de ce concept, « Tradidays », à travers une forte contribution financière et par sa présence physique démontrant son attachement à tout ce qui touche à la culture et aux lettres, le Ministre Maurice Bandama a encouragé la jeunesse estudiantine à la pratique de langues étrangères mais surtout à être passionnée des activités culturelles.

Dans son mot, il a mis en relief le fait que l’apprentissage des langues étrangères s’avère une plus value dans la formation ou l’éducation. ‘’Les langues étrangères permettent de produire des femmes ou hommes de qualité’’. Mais, il a beaucoup insisté sur une participation active des étudiants du département d’anglais aux activités culturelles qui selon lui constituent ‘’un élément central dans la formation’’. A ce niveau, il s’est inspiré de l’exemple de ‘’l’Afrique du Sud où les noirs bien qu’étant excellents à l’université, échouaient parfois dans la vie active par manque de fréquentation des théâtres, cinémas et manque de participation aux activités culturelles’’.

Quant au Directeur du Département d’anglais, Dr Silué Djibril, ce fut un plaisir pour lui de féliciter et encourager ‘’les étudiants qui ont su trouver du temps entre deux compositions pour les répétitions théâtrales, les danses et autres prestations sous la supervision de leurs enseignants.
« Ces activités socioculturelles contribuent à les occuper sainement par ces temps qui courent. D’ailleurs, dès l’année prochaine, le département mettra formellement en place un club de théâtre, un club de danse, un club de football, afin que chaque étudiant s’y oriente selon ses préférences. Car cela fait partie de notre curriculum » a-t-il confié.

En ce qui concerne l’apprentissage de langues étrangères, le Directeur de Département a cité Jean-Marie Adiaffi qui disait dans « la Carte d’Identité » que lorsque nous allons apprendre la langue des autres, ce n’est pas pour faire table rase de la sienne, mais plutôt, il s’agit de l’enrichir et de la renforcer.
Notons qu’au menu de cette journée dédiée à la célébration de la culturelle, il y a eu une parade vestimentaire africaine pour magnifier la culture vestimentaire africaine, la fierté d’être noir par l’exécution de poèmes, une pièce théâtrale pour montrer comment les africains s’accrochent au pouvoir.
La cerise sur le gâteau a été l’annonce de l’ouverture prochaine d’un centre de documentation et multimédia à Cocody par l’Ambassade des Etats-Unis.

JOB
Commentaires


Comment