Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Formation Professionnelle/Assainissement des cabinets privés de formation : Le Secrétariat d’Etat veut mettre de l’ordre
Publié le jeudi 28 septembre 2017  |  Ministères
Enseignement
© Ministères par DR
Enseignement Technique et Formation Professionnelle: séance de travail relative aux préparatifs de la rentrée scolaire 2017-2018
Le Secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement Technique et de la Formation professionnelle, Mamadou TOURE, a présidé, ce jeudi 17 août 2017, au Lycée Technique d’Abidjan, la séance de travail relative aux préparatifs de la rentrée scolaire 2017-2018.
Comment


Le Secrétariat d’Etat chargé de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle est déterminé à relever le niveau de formation des apprenants pour mieux répondre aux défis de l’employabilité. Ainsi, dans la dynamique de la réforme actuellement en cours dans l’Enseignement Technique et la Formation Professionnelle, le Secrétaire d’Etat Mamadou TOURE a donné des instructions fermes à ses services pour opérer une inspection en profondeur de tous les acteurs qui interviennent dans son département pour offrir une formation de qualité.

Dans cette dynamique, la Direction de la Formation Professionnelle Continue et des Relations avec le Secteur Productif (DFCRSP) entreprend depuis le début de cette semaine, une visite de contrôle des cabinets privés de formation pour s’enquérir de la conformité de ces établissements avec la réglementation en vigueur. Ces visites visent d’une part à actualiser le répertoire des cabinets privés de formation et d’autre part à connaître leur situation réelle par rapport à la nouvelle réglementation. Après avoir visité quelques cabinets de la commune de Cocody, ce mardi 26 septembre, Mme Traore TENIN, Directrice la Formation Professionnelle Continue et des Relations avec le Secteur Productif a indiqué que cette opération vise essentiellement à assainir le milieu des cabinets de formation. « Nous sommes en pleine réforme au Secrétariat d’Etat chargé de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle et l’un des axes majeurs de cette réforme, c’est l’assainissement et l’encadrement des cabinets privés de formation. Monsieur le Secrétaire d’Etat tient à ce que le secteur des cabinets de formation soit assaini parce qu’après une première visite, nous avons constaté qu’il y avait beaucoup de dysfonctionnements. Il y a une concurrence déloyale qui est en train de tirer le niveau de la formation vers le bas.

C’est vrai, il y a de très bons cabinets de formation qui ont pour souci de donner une formation de qualité aux apprenants, mais il y a malheureusement d’autres cabinets qui sont installés et qui ont pour seul souci de faire du commerce. Ça, ce n’est pas de la formation. Et comme Monsieur le Ministre nous a mis en mission, nous avons donc repris les visites et celle que nous sommes en train de faire est une visite de contrôle et de sensibilisation », a indiqué Mme Traoré TENIN avant de marteler que les cabinets qui ne se conformeront pas à la réglementation en vigueur seront purement et simplement fermés. « Les cabinets doivent avoir de bons consultants qui doivent avoir un profil bien déterminé. Sur le terrain, nous allons contrôler tous les dossiers et documents qui concernent les cabinets privés, mais aussi les installations, le matériel didactique, les conditions lesquelles les formations sont dispensées, les maquettes pédagogiques etc.

Tous les cabinets qui ne seront pas dans les normes et qui ne respecteront pas la réglementation en vigueur seront purement et simplement fermés. Comme nous faisons la sensibilisation, ils recevront d’abord un avertissement et nous leur donnerons des conseils et orientations. S’il n’y a toujours pas d’amélioration, nous les fermerons purement et simplement », a ajouté Mme Traoré TENIN. Notons que cette visite qui a commencé depuis le 25 septembre s’étendra aux cabinets privés de formation de l’intérieur du pays.
Commentaires


Comment