Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Plan et développement : lancement de la deuxième phase du projet de dissémination du New Deal en Côte d’Ivoire
Publié le jeudi 28 septembre 2017  |  Abidjan.net
Lancement
© Abidjan.net par D. ASSOUMOU
Lancement de la deuxième phase du projet new deal en Côte d`ivoire
Mercredi 27 septembre 2017. Abidjan. M. Yéo Nahoua Directeur de cabinet du Ministère du Plan et du Développement a présidé la cérémonie d`ouverture de l`atelier de lancement de la deuxième phase du projet de dissémination du new deal en Côte d`ivoire.
Comment


M. Yéo Nahoua Directeur de cabinet du Ministère du Plan et du Développement a présidé l’ouverture de l’atelier de lancement de la deuxième phase du projet de dissémination du new deal en Côte d’Ivoire ce mercredi 27 septembre Abidjan-Plateau.

Cet atelier organisé par le ministère du plan et du développement en collaboration avec le forum national sur la dette et la pauvreté et le réseau d’organisations de la société civile vise à présenter le projet de renforcement et de consolidation de la plateforme New Deal à toutes les parties prenantes.

Le bilan du premier projet ; les grandes lignes du deuxième projet, mais surtout de sensibilisation des parties prenantes sur la nécessité du New Deal ont meublé la rencontre. Le représentant du ministre Kaba Nialé a indiqué que la coopération au développement a enregistré des avancées significatives à travers un changement de paradigme notamment le passage de l’efficacité de l’Aide Publique au Développement à l’efficacité du développement. Selon lui, ce changement de paradigme qui s’appuie sur les mutations économiques, politiques, sociales et technologiques intègre de nouveaux acteurs aux côtés des acteurs traditionnels de gestion de l’aide. Ainsi, il a invité les nouveaux acteurs tels que le parlement, les collectivités territoriales, le secteur privé, les fondations et la société civile à s’approprier le new deal car ’’ Le new deal, dispositif exceptionnel conclu à Busan en faveur des pays en conflit, en instabilité politique ou en résilience concourt à la consolidation de la paix et au renforcement de l’autorité de l’Etat ’’ a-t-il déclaré.

Bien avant, M.Cisse marcelin, directeur général de la stratégie et de la coordination de l’aide du ministère du plan et du développement a, au cours, de son intervention souligné qu’une mobilisation des parties prenantes sera faite autour des enjeux du New Deal. Selon lui, la première phase a donné des résultats qualitatifs et quantitatifs en ce sens qu’elle a permis à la société civile de procéder à une bonne coordination pour le renforcement des capacités sur l’ensemble. Sur 150 acteurs, ce sont plus de 210 acteurs qui ont bénéficié de renforcement de capacités. En croire celui-ci, cette phase a contribué à une bonne collaboration entre la société civile et le gouvernement notamment le ministère du plan et du développement autour des problématiques de développement.

DA
Commentaires


Comment