Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Necrologie
Article
Necrologie

Mexique/Séisme du 19 septembre dernier: les Ivoiriens ont prié pour les victimes
Publié le jeudi 28 septembre 2017  |  Abidjan.net
Messe
© Abidjan.net par PR
Messe d`action de grâce en hommage aux victimes du Séisme au Mexique
Abidjan le 27 septembre 2017. Suite au puissant séisme qui a eu lieu le 19 septembre dernier au Mexique et qui a fait plusieurs centaines de morts, une messe d`action de grâces s`est tenue ce mercredi à la paroisse St Jacques de Cocody en présence des ambassadeurs d`Espagne et du Gabon en Côte d`Ivoire.
Comment


Une catastrophe naturelle frappait durement le Mexique le 19 septembre dernier. Un séisme de magnitude 7.1 faisant 300 morts dont 21 enfants, et occasionnant de nombreux disparus. Le bilan est lourd et effroyable.

Une semaine après, les émotions atténuées, le peuple ivoirien s’est montré solidaire envers le Mexique. Le Consul Honoraire de ce pays en Côte d’Ivoire, Son Excellence Jean-Marc Yacé, a sollicité et obtenu auprès de l’église Saint-Jacques d’Abidjan Cocody II Plateaux, une messe en la mémoire des victimes.
Cette prière, qui a mobilisé les mexicains et amis du Mexique, des diplomates accrédités en Côte d’Ivoire dont celui de l’Espagne et du Gabon, des chefs d’entreprise et des citoyens lambda, s’est tenue mercredi en début de soirée, à l’église Saint Jacques de Cocody où chacun a prié pour le repos des âmes des défunts dont 21 enfants suite à l’effondrement de leur école, pour l’apaisement des cœurs des parents meurtris et pour le prompt rétablissement des blessés.

Face à la circonstance douloureuse et pesante, le Père-curé célébrant, Obrou Augustin, a dit l’homélie qui apaise les cœurs et réconforte les esprits.
Tiré du livre de Saint-Luc, l’évangile du jour a notamment recommandé de ne pas s’écarter de l’amour du Christ, malgré les coups durs de la vie. Le Père Obrou Augustin n’a pas manqué de remercier les uns et les autres, pour leur solidarité envers le peuple frère mexicain.
Notons que la quête effectuée lors de cette messe, sera en totalité reversée aux autorités mexicaines comme participation symbolique des fidèles du jour à la reconstruction de l’école des enfants décédés.

En retour, le diplomate ivoirien a traduit sa reconnaissance et sa gratitude à tous, pour cette marque d’attention. Les ambassadeurs d’Espagne, SEM Luis Prados, et du Gabon en Côte d’Ivoire, SEM Mounguengui-Nigou Faustin, étaient présents à l’église Saint-Jacques pour cette messe de requiem.

Atapointe
Commentaires


Comment