Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

International

Côte d’Ivoire/International/ Une approche globale pour construire une « Gouvernance pour la paix » au 3e Sommet WARP
Publié le jeudi 28 septembre 2017  |  AIP
Comment


Abidjan – Une approche globale destinée à « Construire une gouvernance collaborative » pour la consolidation de la paix a été discutée avec les leaders mondiaux en Corée du Sud, à la 3ème Commémoration annuelle du Sommet pour la Paix: Alliance Mondiale des Religions organisée par HWPL, une ONG affiliée au Conseil économique et social des Nations-Unies.

Le 3ème jour du Sommet, le 19 septembre, les sessions ont eu lieu pour mettre au point des projets de paix centrés sur les régions et les différents secteurs, énonce un communiqué de presse de HWPL transmis jeudi à l’AIP.

A la 3ème Conférence internationale des dirigeants religieux, environ 300 chefs religieux qui ont assisté aux réunions des bureaux WARP HWPL pour le dialogue interconfessionnel dans 124 pays afin de promouvoir l’harmonie des religions se sont rassemblés. Les participants ont partagé les rapports de progression des bureaux WARP HWPL visant à développer la consolidation de la paix par les dirigeants religieux.

M. Man Hee Lee, président d’HWPL a souligné le rôle des dirigeants religieux dans la situation mondiale actuelle et l’importance de leur mission pour l’accomplissement de la paix mondiale. Il a exhorté les chefs religieux à prendre l’initiative dans la réalisation de la réconciliation et de la paix religieuse à travers la communication.

Lors de la discussion spécifique par région pour la mise en œuvre de la Déclaration pour la paix et la cessation des guerres (DPCW), les experts de divers secteurs tels que les représentants du gouvernement, les leaders de la société civile, les médias ont discuté de la manière dont ils peuvent mettre en œuvre les projets de paix dans chaque région.

Les participants ont conçu des projets de paix en accord avec les conditions locales, comme la mise en œuvre de l’éducation à la paix et des programmes culturels, l’activation des campagnes ‘Légiférer la paix’, l’établissement d'un réseau médiatique pour la paix, la mise en place d’une feuille de route pour la politique de paix au cours de la table ronde par pays ou par continent. Ils ont aussi rédigé des propositions et signé des accords pour mettre en œuvre systématiquement ces projets dans leur pays.

(AIP)

cmas
Commentaires


Comment