Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Procès à la CPI : Blé Goudé voulait « qu’on fasse semblant de distribuer des armes aux jeunes » selon Mangou
Publié le vendredi 29 septembre 2017  |  LInfodrome
Justice/Procès
© Autre presse par DR
Justice/Procès Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé : le General Mangou témoigne
Lundi 25 septembre 2017. La Haye (Pays-Bas). Le Général Mangou était invité à la Cour Pénale Internationale à dire sa part de vérité dans la crise post-électorale qui a secoué la Côte d`Ivoire
Comment


Au 4è jour de son audition dans le procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, L’ex chef d’Etat-major des armées, Philippe Mangou a démenti toute implication dans l’appel à l’enrôlement militaire lancé aux jeunes par Charles Blé Goudé le 20 Mars 2011.

Face aux juges, le militaire a notamment indiqué avoir été surpris de voir plusieurs jeunes prendre d’assaut l’Etat-Major des armées au lendemain de l’appel lancé par Charles Blé Goudé. « Je fus très surpris de voir de nombreux jeunes venus ce matin du 21 mars 2011 au siège de l’Etat-major des armées, se faire enrôler. Je leur ai demandé de rentrer chez eux et qu’ils ne seront appelés qu’après que le dernier FDS ne soit tombé », a expliqué le témoin.

Selon Philippe Mangou, Blé Goudé lors de cette cérémonie a souhaité que soit simulée une distribution d’armes aux jeunes qui avaient répondu à son appel. « Blé Goudé m’a approché et m’a dit, ‘’ Il faudrait qu’on fasse semblant de distribuer des armes aux jeunes. Je lui ai dit qu’on ne peut pas procéder ainsi qu’on n’a pas d’armes ni de munitions, donc, on ne peut pas procéder ainsi », a déclaré le témoin.
... suite de l'article sur LInfodrome

Commentaires


Comment