Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

JNCC : Le délégué régional salue la performance des producteurs de la région de la Nawa
Publié le samedi 30 septembre 2017  |  AIP
Comment


Soubré - Le délégué régional du Conseil du café-cacao de Soubré Fadiga Mamadou Deye a salué, vendredi, les producteurs café et de cacao de la région de la Nawa pour les performances réalisées la campagne écoulée et leur adhésion aux messages de sa direction générale, lors de la célébration de la 4ème édition des Journées nationales du cacao et du chocolat (JNCC).

Les producteurs de la région ont toujours manifesté un grand intérêt et une grande considération pour les activités initiées par sa direction générale, favorisant une synergie d’actions pour l’atteinte d’objectifs communs.

« Je voudrais, au nom de M. Koné Yves Ibrahim, directeur général du Conseil du café-cacao, vous transmettre la reconnaissance de l’institution pour votre engagement et votre adhésion à toutes les activités et initiatives entreprises au profit des producteurs de café-cacao de la région de la Nawa », a-t-il lancé.

Cette collaboration est l’une des clés des performances de la Nawa en termes quantité et de qualité. « Nous devons continuer à travailler ensemble et à regarder dans la même direction pour l’intérêt de notre filière », a-t-il ajouté.

Il a invité les planteurs à s’approprier le thème de cette quatrième édition « Quelle alternance pour améliorer le revenu des producteurs » afin de s’assurer des revenus confortables.

Le préfet Alliali Kouadio a indiqué aux producteurs que s’il est bon de produire, non seulement produire en qualité, mais aussi et surtout varier les activités agricoles afin que tout l’argent recueilli dans le cacao ne serve à acheter du riz, du manioc et autres spéculations que le producteur est capable de cultiver chez lui.

« Sinon parler d’alternative ici ne veut pas dire d’arracher les pieds de cacao au profit d’autres spéculations », a-t-il souligné, exhortant les producteurs à maintenir la région à la première place de la production du cacao.

(AIP)

nm/aaa/fmo
Commentaires


Comment