Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Immersion des Conseillers municipaux à Yamoussoukro: Le Conseil municipal s’imprègnent des valeurs d’Houphouët
Publié le dimanche 1 octobre 2017  |  Treichville Notre Cité
Comment


Après 4 années de dur labeur, les membres du Conseil municipal de Treichville avec a leur tête le ministre François Albert Amichia ont décidé de faire une pause.


Et c'est à Yamoussoukro, village natal, du Père Fondateur et capitale politique qu'ils ont posés leurs bagages. Accueilli par le Gouverneur du District de Yamoussokro, Nanan Augustin Thiam à la Résidence de feu le premier Président de notre pays.
Retour sur une visite plein de sens…
Le samedi 16 et le dimanche 17 septembre 2017, le maire François Albert Amichia, les maires adjoints et les conseillers municipaux de Treichville sont allés en pèlerinage à Yamoussoukro. Ils ont pu toucher, constater les réalisations du Président Félix Houphouët-Boigny et surtout s’imprégner de la vision de paix, de cohésion et du vivre ensemble du président fondateur de la Côte d’Ivoire. La première étape de la visite a eu lieu au palais Présidentiel de Yamoussoukro, œuvre de l'architecte Olivier-Clément Cacoub. Le maire et les conseillers municipaux sont allés se recueillir dans le caveau familial de la Famille Houphouët.

Amichia sur la tombe d’Houphouët

Le ministre François Albert Amichia a profité de cette occasion pour déposer une gerbe de fleur au nom de toute les populations de Treichville et en son nom propre sur la tombe du Président Fondateur de la Côte d’Ivoire moderne. Moment de recueillement et de prière ont marqué cette étape. Ensuite la délégation a pu apprécier le Lac aux crocodiles. Les crocodiles de Yamoussoukro peuplent le lac entourant le Palais présidentiel de Yamoussoukro, construit sur le site de N'Gokro. Il s'agit de crocodiles du Nil. Ces bêtes pèsent près d'une tonne chacune et mesurent jusqu'à six mètres de long. Elles peuvent faire des sauts de plusieurs mètres pour saisir la nourriture qui leur est donnée quotidiennement. Le lac et ses crocodiles sont une attraction touristique réputée dans toute l'Afrique de l'Ouest. Ils sont aussi et surtout associés à la puissance politique de Félix Houphouët-Boigny et leur prestige participe du symbolisme africain. Le maire, les adjoints aux maires et les conseillers municipaux ont pu voir les canines incisives de ces bêtes féroces découper leur nourriture (notamment les poulets vivants).

Les Conseillers dans l’antre de la paix

La seconde étape fut marquée par la visite de la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la Paix. Créée en 1973 sous le nom de Fondation Félix Houphouët-Boigny, elle devient en 1997 la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la Recherche de la Paix. Ce joyau architectural riche d’histoire a été une vraie immersion pour les conseillers municipaux dans leur idéal de paix à Treichville. Ce projet est l'aboutissement de dix ans de travaux orchestrés par l'architecte Olivier-Clément Cacoub, pour un budget de 35 milliards de francs CFA. Le Président Félix Houphouët-Boigny a décidé de mettre à la disposition de la communauté internationale et des institutions de recherche de la paix en général, et en particulier de l'Unesco, la Fondation qui porte son nom, afin de contribuer au niveau international, à la recherche, à la sauvegarde, au maintien et à la promotion de la paix en Afrique et dans le monde. Les autorités municipales ont pu apprécier les quatre entrées disposées aux quatre points cardinaux. La Fondation abrite plusieurs amphithéâtres (dont un de deux mille places), salles de réunions, salons et bureaux, pour accueillir toutes les rencontres officielles et privées. Les liaisons horizontales entre ces espaces, répartis dans les deux bâtiments principaux, sont groupées dans le bâtiment central qui est fait de deux patios superposés et bordés de coursives. Tous ces bâtiments sont équipés d'escaliers, d'ascenseurs et d'escalators. Les amphithéâtres sont équipés de systèmes de traduction simultanée pour huit langues, et d'une machinerie scénographique pour tout spectacle. Le réseau de télécommunication intérieure couvre l'intégralité des locaux. Enfin, toutes les salles de réunions sont sonorisées et les plus importantes ont été conçues pour un équipement audiovisuel complet. Ainsi, 8800 mètres carrés sont consacrés aux équipements de collecte, de stockage et de consultation des documents, livres, informatique et muséographique. En vertu d'une résolution de l'UNESCO adoptée en 1989 et pour rendre hommage à l'action de Félix Houphouët-Boigny, la Fondation décerne chaque année depuis 1991 un prix à une ou plusieurs personnalités ou une organisation pour leur action en faveur de la paix. Un dîner a été offert à la délégation par le Gouverneur en guise de remerciements.

Mauryth GBANE
Jean Bedel AHOUTY
(envoyés spéciaux à Yamoussoukro)
Commentaires


Comment