Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Classe moyenne africaine: Un « acteur indispensable à l’essor social » selon le Ministre Souleymane Diarrassouba
Publié le mercredi 4 octobre 2017  |  Pôle Afrique
Classe
© Ministères par DR
Classe moyenne africaine- Souleymane Diarrassouba, « acteur indispensable à l’essor social », Touré Faman, « La CCI contribue à sa promotion »
L’une des dernières conférences plénières des Rencontres Africa 2017 à Abidjan a portée sur « la classe moyenne et consommation, leviers de croissance pour les marchés locaux et régionaux » avec le ministre Souleymane Diarrassouba, du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME et le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire, Faman Touré.
Comment


L’une des dernières conférences plénières des Rencontres Africa 2017 à Abidjan a portée sur « la classe moyenne et consommation, leviers de croissance pour les marchés locaux et régionaux » avec le ministre Souleymane Diarrassouba, du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME et le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire, Faman Touré.

La « Classe moyenne, activateur du développement économique » selon le ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME tant cette catégorie de personnes, jeunes a le « Désir constant de consommer, l’attachement à la qualité des produits, des équipements et des services » à en croire Souleymane Diarrassouba. La classe moyenne apporte sa « Contribution à l’émergence d’un nouveau type de commerce qui dépasse les commerces de proximité pour évoluer vers les grandes surfaces avec le développement d’enseignes de grandes marques, et le commerce électronique dont les prévisions de revenus à l’horizon 2018 sont estimés par le Cabinet Deloitte à 45 milliards d’euros, mais aussi les services de livraison à domicile » a indiqué Souleymane Diarrassouba.

« La classe moyenne favorise ainsi l’émergence et la consolidation d’un marché intérieur dynamique capable de soutenir la croissance » a soutenu le ministre Diarrassouba. La « classe moyenne constitue également une clé des stratégies d’investissement et contribue ainsi à promouvoir un nouveau style marketing, ses exigences impactent les priorités et les orientations des investissements, favorisent l’émergence de nouvelles PME notamment, et catalyse la création d’emplois » a insisté le ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME. Pour finir, il a estimé que la « Classe moyenne est le catalyseur d’un environnement social et politique apaisé et attractif. » « L’émergence d’une classe moyenne toujours plus importante est un atout indéniable pour les pays en développement » a précisé Souleymane Diarrassouba.
... suite de l'article sur Pôle Afrique

Commentaires


Comment