Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Inculpation de Soul To Soul : « Une guerre entre le clan Ouattara et le clan Soro » selon Moussa Touré
Publié le mardi 10 octobre 2017  |  Regionale info
M.
© Autre presse par DR
M. Koné Kamaraté Souleymane dit Soul to Soul, Directeur de protocole de Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale
Comment


En Côte d’Ivoire, la guerre semble être ouvertement déclarée entre le clan Ouattara et le clan Soro. Après l’inculpation du Chef de protocole du Président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Souleymane Kamaraté Koné alias Soul To Soul, les lignes de démarcation se dessinent. Selon Moussa Touré, le chargé de communication de Guillaume Soro, l’objectif est d’affaiblir le PAN.

Interrogé par RFI, Moussa Touré n’y est pas allé de main morte. Loin d’être une procédure judiciaire pour faire la lumière sur cette affaire de « découverte d’une cache d’armes dans un domicile à Bouaké », il y voit plutôt une procédure politique dont l’objectif n’est autre que « faire la pression » sur Guillaume Soro. « Il ne s’agit pas de la guerre entre l’Etat ivoirien et le Président de l’assemblée nationale. Il s’agit d’une guerre entre le clan Ouattara et le clan Soro. C’est une guerre qui a pour objectif la suprématie d’un groupe sur l’autre pour ce qui concerne la présidentielle de 2020 » a-t-il dénoncé.

Chef de protocole du Président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Souleymane Kamaraté Koné alias Soul To Soul / © DR

Il en veut pour preuve que l’existence de la cache d’armes était sue des membres du conseil national de sécurité. Il soutient que l’occasion aurait donc été saisie par ses adversaires politiques, pour tenter de porter un grand coup à Soro Guillaume :

« Je veux dire que Alassane Ouattara, que l’État-major, que toute la haute hiérarchie dont les officiers supérieurs et officiers généraux, qui composent aujourd’hui le conseil national de sécurité savent bel et bien, qu’il y avait une cache d’armes là-bas, qu’il y a d’autres caches d’armes [ ] C’est un secret de polichinelle, donc nous savons convaincus qu’il s’agit là d’une procédure politique destinée à faire pression sur Guillaume Soro, en se servant de Soul To Soul comme otage ».
... suite de l'article sur Autre presse

Commentaires


Comment