Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Les "microbes" en Côte d’Ivoire : symptôme d’une société en crise ?
Publié le mardi 10 octobre 2017  |  Afrik.com
Microbe
© AFP par Issouf Sanogo
"Microbe", c`est ainsi que les Ivoiriens ont baptisé les enfants-brigands qui volent, agressent et parfois tuent pour vivre à Abidjan.
Comment


La ville d’Abidjan vit dans la peur d’attaques de très jeunes délinquants que les populations excédées qualifient de microbes. Les microbes sont violents et de plus en plus mortel. Dans son article, Agbavon Tiasvi Yao Raoul, analyse le phénomène des microbes. Pour lui, plusieurs raisons peuvent expliquer la violence extrême, arme de cette jeunesse désœuvrée. D’abord il y a les jeunes instrumentalisés ou petites mains dans les actes de violences de crise électorale de 2011. L’auteur souligne en plus un certain « abandon » des familles qui ne jouent plus leur rôle.

Les agressions sanglantes et meurtrières perpétrées par les « microbes » se font de plus en plus récurrentes en Côte d’Ivoire. L’agression fatale d’un policier à Yopougon le 31/08/2017, par les « microbes », officiellement appelés « enfants en conflit avec la loi », a mis toute la cité en alerte. Depuis lors, la ville d’Abidjan est soumise à une série d’interventions des forces de l’ordre dénommées « opérations épervier ». Interventions à l’issue desquelles, plusieurs « microbes » sont appréhendés. Pourtant, le 28 septembre dernier, à Adjamé, contre toute attente, une série de nouvelles agressions de ces jeunes délinquants a été enregistrée en pleine journée. Ce problème de « microbes » est-ce un pur phénomène criminel ou le symptôme d’une société ivoirienne en crise ?
... suite de l'article sur Afrik.com

Commentaires


Comment